Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

SONDAGE - Les habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes se sentent bien dans leur région

mardi 19 février 2019 à 5:01 Par Denis Souilla, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Isère, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu Saint-Étienne Loire

Le "Baromètres des territoires", ce sondage* réalisé par Elabe pour l'Institut Montaigne et franceinfo, révèle un fort attachement des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes pour leur région. Ils considèrent se sentir bien sur ce territoire malgré un sentiment d'injustice sociale.

(illustration)
(illustration) © Getty

Auvergne-Rhône-Alpes, France

Les Auvergnats-Rhônalpins "vont bien", dans une région qui "va bien"

L'enquête annuelle menée par Elabe et l'Institut Montaigne révèlent que près de trois quarts (73%) des habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes se disent heureux et 67% sont satisfaits de l’équilibre de leur temps de vie personnelle, familiale, sociale et professionnelle. Ces deux chiffres correspondent à la tendance nationale.

S’ils n’échappent pas à la crise du pouvoir d’achat, ils sont significativement moins nombreux à faire le récit de renoncements et d’arbitrages quotidiens, un sondé sur deux (53%) déclare finir ses fins de mois sans se restreindre.

Ex æquo avec les habitants de la Bretagne, les Auvergnats-Rhônalpins sont les plus nombreux (66%) à considérer qu’ils vivent dans un endroit qui va bien, et 40% estiment que l’endroit où ils vivent va mieux que la plupart des endroits en France. Ce dernier chiffre est le plus haut score toutes régions confondues, sept points de plus que la moyenne nationale.

Plus d'un habitant sur deux est optimiste pour l’avenir de sa région (52%) et pour l’avenir de l’endroit où il habite (54%). Là aussi, ces deux éléments sont plus hauts de sept et quatre points par rapport à la moyenne nationale.

  - Aucun(e)
- © Elabe

Des atouts sur le territoire mais des problèmes de transport

Selon ce sondage mené par Elabe, 69% des Auvergnats-Rhônalpins considèrent qu’il fait bon vivre dans leur quartier ou leur commune, un bien-être conforté par : 

  • les paysages (pour 61% des sondés)
  • la gastronomie (16%)
  • le sentiment de sécurité (70%)
  • la bienveillance envers ses voisins (54%)
  • un accès facilité à la culture (74%) 
  • une vie locale et associative dynamique (52%) 

.

Seul le sujet des transports nuance ce portrait : il est le premier défaut mentionné (47%). 42% des sondés affirment que l’endroit où ils vivent est mal desservi par les transports en commun.

L'économie dynamique

Selon ce "Baromètre des régions", après les Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes est la région où le sentiment de difficulté à trouver un emploi est le plus faible (48%). Un quart des sondés (24%) estiment même qu’il y a de plus en plus d’entreprises qui se créent sur leur territoire.

  - Aucun(e)
- © Elabe

Un sentiment d'injustice sociale comme dans les autres régions

Comme ailleurs en métropole, 79% des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes affirment que l’on vit dans une société injuste. L’écart entre les hauts et bas salaires est la première des indignations (38%), devant les incivilités (29%), les inégalités sociales (28%) et la fraude aux aides sociales (27%). Concernant les impôts, 68% des sondés ont le sentiment qu’ils contribuent plus au système qu’ils n’en bénéficient.

  - Visactu
© Visactu
  - Aucun(e)
- © Elabe

*Sondage réalisé par Elabe pour l'Institut Montaigne, avec franceinfo. Parmi les 10.010 personnes qui ont répondu à l’enquête du Baromètre des Territoires, 802 sont Auvergnats-Rhônalpins. Ces 802 personnes constituent un échantillon représentatif de la population de la région Auvergne-Rhône-Alpes, constitué à partir de quotas sur les variables de genre, d’âge, de catégorie socio-professionnelle et de taille d’agglomération.
 

Découvrir l'étude Elabe