Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

SONDAGE - Une majorité de Français commence à se lasser de la mobilisation des gilets jaunes

dimanche 17 février 2019 à 20:08 Par Mathilde Vinceneux, France Bleu Provence

Selon un dernier sondage Elabe, plus d'un Français sur deux estime que la mobilisation doit s'arrêter, mais la sympathie et le soutien aux Gilets jaunes restent majoritaire dans l'opinion.

Les gilets jaunes ont défilé ce samedi 16 février à Marseille
Les gilets jaunes ont défilé ce samedi 16 février à Marseille © Radio France - Mathilde Vinceneux

Marseille, France

Les gilets jaunes ont fêté les 3 mois du début de leur mobilisation ce week-end. 41.500 personnes se sont rassemblées dans toute la France selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. C'est 10.000 de moins que la semaine précédente. Alors le mouvement est-il en train de battre de l'aile ? 

Les Français soutiennent les revendications, mais se lassent des manifestations

Selon un récent sondage Elabe, paru mercredi dernier, une majorité de Français pense que la mobilisation doit désormais s'arrêter (à 56 %, une hausse de 11 points). La tendance est confirmée par un sondage Ifop publié dans le JDD ce dimanche 17 décembre.  Mais les chiffres montrent aussi que l'opinion éprouve encore de la sympathie pour le mouvement. Plus d'un Français sur deux soutient toujours les Gilets jaunes (58% selon le sondage Elabe).  

"C'est pour une bonne cause mais est ce que c'est encore la bonne méthode de manifester tous les samedis ?  Tout le monde à l'habitude maintenant. Je me demande si ça a encore  un impact ", s'interroge Louisa, à la vue du cortège des gilets jaunes ce samedi à Marseille, où 2 000 personnes ont défilé entre le Vieux-Port et les quartiers Nord. 

Une opinion qui varie selon les catégories socio-professionnelles

La bascule de l'opinion s'opère surtout du côté des classes moyennes révèle le sondage Elabe. Avant, celles-ci soutenaient majoritairement la mobilisation, aujourd'hui elles sont plutôt contre  (à 58%, une augmentation de 15 points). La désapprobation s'exprime aussi chez les cadres  : 8 cadres sur 10 veulent que le mouvement s'arrête.  Néanmoins, les Gilets jaunes trouvent encore du soutien chez les classes populaires qui restent favorable à la poursuite de la mobilisation (à 55 %, une baisse de 10 points).