Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sonzay, en Indre-et-Loire, revit grâce à ses nouveaux commerces

dimanche 24 juin 2018 à 10:57 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine

Deux commerces ont été inaugurés ce samedi à Sonzay au nord-est de Tours. Une petite révolution pour ce village de 1400 habitants, sorte de contre exemple à la désertification des campagnes.

Deux commerces se sont installés dans le centre bourg de Sonzay
Deux commerces se sont installés dans le centre bourg de Sonzay © Radio France - Annabelle Wanecque

Sonzay, France

Il s'agit de seulement deux commerces mais c'est pourtant une petite révolution que vit en ce moment Sonzay, petit village de 1400 habitants situé au nord-est de Tours ! Il y a 3 ans, la mairie a racheté deux maisons du centre bourg, elle a en détruit une pour y construire un parking et elle a aménagé le rez-de-chaussée de l'autre pour y installer deux commerces, une boulangerie et une épicerie multiservices (qui fait aussi des photocopies, du dépôt pressing, de la vente de gaz, de paninis, ou encore de la quincaillerie). La première est ouverte depuis le 15 juin, la deuxième depuis mi 15 avril. Cela faisait quelque temps déjà que les commerces avaient déserté Sonzay, les habitants sont donc aujourd'hui ravis de ces nouveaux services.

Un contre exemple face à ces petites communes qui se meurent, faute de commerces

"Il nous fallait ça à Sonzay ! Un petit village sans commerces, c'est pas un village" assène Christian, habitant de la commune depuis 5 ans. "Avant c'était mort. Maintenant ça revit" ! Et ça revit tellement, que certains vendredis, quand le rôtisseur ambulant s'installe à Sonzay, le maire assure qu'on a même du mal à se garer. Une situation que Jean-Pierre Verneau a voulu, et même provoqué en achetant deux maisons du centre bourg pour en faire deux commerces. Elu depuis 2014, il tenait absolument à remettre de la vie dans son village, qui pouvait déjà compter sur la présence d'un fort milieu associatif (26 associations à Sonzay). Et il n'est pas déçu. En plus de cette boulangerie et de cette épicerie, la commune a aussi ses commerces ambulants, avec par exemple vente de paella toutes les semaines ou service de rôtisserie tous les 15 jours. "La majorité des habitants de Sonzay ne travaillent pas sur la commune, il faut donc savoir les garder le week-end" explique le maire, Jean-Pierre Verneau. "On a une école de musique, du tennis, du judo, plein de choses que les enfants peuvent faire sur la commune. Il faut donc aussi fournir un plus aux parents".

L'investissement, achat et travaux, est de 800 000 euros, dont près de 30% ont été pris en charge par des aides d'Etat. Le reste est à la charge de la mairie, qui a contracté un emprunt de 300 000 euros.