Société

Soultzmatt : derniers préparatifs pour les 29 candidates, avant l'élection de Miss Prestige National

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu mardi 12 janvier 2016 à 23:25

Les 29 candidates en lice
Les 29 candidates en lice © Radio France - Guillaume Chhum

C'est ce samedi soir, au Paradis des Sources de Soultzmatt, qu'aura lieu l'élection de Miss Prestige National. 29 candidates sont en lice, pour succéder à la nordiste Margaux Degoy, élue en 2015. Avant le show qui sera télévisé, les filles peaufinent leur préparation.

L'élection de Miss Prestige National aura lieu ce samedi soir, à 20h45, au Palais des Sources de Soultzmatt, une élection qui sera retransmise sur Alsace 20 et 17 autres télévisions régionales. 29 candidates sont en lice pour succéder à Margaux Degoy, qui a été élue en 2015 à Kirrwiller. Les jeunes filles vont défiler en maillot de bain, mais aussi en robe de soirée. Avant le défilé, il faut se préparer, les candidates sont encadrées par une chorégraphe, pour les aider à bien se placer, danser parfaitement . Un show préparé au millimètre. 

Les miss en pleine répétiton  - Radio France
Les miss en pleine répétiton © Radio France - Guillaume Chhum

Les pieds souffrent pendant les répétitions, il faut les protéger

Flavie Rose est chargée d'encadrer les filles, pour qu'elles réalisent parfaitement sa chorégraphie. Elles travaillent de 9 heures à midi et de 13 heures à 17 heures, tous les jours. "Un travail de longue haleine, mais elles vont avoir l'habitude à la fin de la semaine. Je leur conseille aussi de bien protéger leurs pieds, avec les heures de répétition et les talons, ils peuvent s’abîmer," précise la chorégraphe. Après les répétitions, les filles ont quartier libre, elles peuvent aller au spa ou découvrir l'Alsace.

Reportage dans les coulisses de Miss Prestige National

Téanie Jacquet défendra les couleurs de l'Alsace - Radio France
Téanie Jacquet défendra les couleurs de l'Alsace © Radio France - Guillaume Chhum

Téanie Jacquet défend les chances de l'Alsace

Téanie Jacquet est Alsacienne, c'est elle qui défendra les chances de notre région. Elle originaire de Sundhouse.  La jeune-femme a 22 ans, elle travaille comme bijoutière à Erstein. "Je représente la joie et la bonne humeur, le sourire et l'accueil des Alsaciens," avance la jeune candidate. "Je me prépare pour le spectacle avec le sourire et beaucoup de plaisir. C'est fatigant, il faut de la concentration non-stop. Contrairement à Miss France, l'élection de Miss Prestige National est une élection où il y a une ambiance beaucoup plus familiale."

Téanie Jacquet au micro de Guillaume Chhum

Les répétitons se multiplient - Radio France
Les répétitons se multiplient © Radio France - Guillaume Chhum

Une organisation qui n'a rien à voir avec Miss France

Les moyens de Miss Prestige National sont plus modestes que ceux de Miss France. Christiane Lillio, la présidente du comité revendique cette différence: " Nos filles ne sont pas là pour donner que de l'image qui va se vendre, je veux avant tout que les filles soient heureuses, qu'elles soient bien et épanouies. On est là pour leur apporter, tout ce qui est de bon et de bien," conclut la présidente. _"On a de très belles robes, on a des beaux tableaux, on essaye de sublimer les candidates et c'est vrai qu'on vend du rêve, de petites filles, de princesses mais aussi de femmes modernes," _renchérit Ludovic Faroult, le producteur télé de l'émission.


Christiane Lillio, la présidente du comité Miss Prestige National

Margaux Deroy élue en 2015 à Kirrwiller - Maxppp
Margaux Deroy élue en 2015 à Kirrwiller © Maxppp

Margaux Deroy  transmettra sa couronne samedi soir

La nordiste Margaux Deroy va passer la main samedi soir. La jeune-femme gardera de très bons souvenirs de son règne pendant un an. Elle a pu voyager à travers la France, faire une multitude de rencontres. Aujourd'hui, elle souhaite poursuivre ses études de droit. Elle a aussi des propositions pour faire du mannequinat sur Paris.

Partager sur :