Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Soutien aux bars et restaurants bretons : réservez maintenant et consommez après le confinement

Pour soutenir les professionnels de la restauration en cette période de confinement, deux initiatives ont vu le jour. Elles consistent à réserver votre repas dans les restaurants ou votre consommation dans votre bar préféré et à aller en profiter après le confinement.

Un restaurant fermé pendant l'épidémie de Covid-19.
Un restaurant fermé pendant l'épidémie de Covid-19. © Radio France - Anne Oger

Lourdement pénalisés par la mise en place du confinement, les professionnels de la restauration cherchent à relever la tête après la crise. Si certains ont déjà rouverts leurs établissements pour organiser la livraison de leurs plats, d'autres vont profiter d'une initiative mise en place il y a quelques jours sur Internet.

Créer de la trésorerie pour les restaurants

Avec "Aidons nos restaurants" lancée par LaFourchette et TripAdvisor l'idée est d'acheter des bons pour aller déjeuner ou dîner dans les restaurants de la région. Ces bons, dont vous définissez la valeur, seront valables après le confinement. Les fonds sont directement versés au restaurant qui peut ainsi continuer à payer ses charges.

"Si vous voulez nous retrouver il faut envoyer un peu de trésorerie. Nous n'étions pas en difficulté avant mais nous le sommes maintenant. Les gens ont envie de sortir et de se retrouver au moment du dé confinement et nous aimerions leur dire que ce sera le cas, mais ce n'est pas si sûr," confie Hubert Jan restaurateur à Fouesnant et patron de la branche restauration de l'Umih (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie).

Soutenir les cafés avec "J'aime mon bistrot"

Une initiative similaire a vu le jour pour les cafés. "J'aime mon bistrot" propose aussi de payer à l'avance son café ou toute autre boisson que vous auriez envie de consommer seul(e) ou avec vos amis une fois le confinement terminé. De nombreux établissements bretons figurent déjà sur ce site. Les inscriptions se poursuivent. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess