Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soutiens ton club : des associations sportives manchoises appellent à la solidarité

-
Par , France Bleu Cotentin

Ce mardi, le gouvernement a lancé une plateforme de dons pour venir en aide aux petits clubs de sport en difficulté. Certaines associations sportives manchoises se sont déjà inscrites.

Depuis mi-mars, les clubs sportifs manchois ne peuvent pas organiser d'événements pour augmenter leur trésorerie
Depuis mi-mars, les clubs sportifs manchois ne peuvent pas organiser d'événements pour augmenter leur trésorerie © Maxppp - Sebastien JARRY

Soutiens ton club. C'est le nom de la campagne de dons lancée ce mardi par le gouvernement, la Fondation du sport, et le comité national olympique. Son but est d'aider les associations sportives à affronter les impacts de la crise sanitaire, qui les a mis à l'arrêt depuis la mi-mars. Pour en bénéficier, il faut que les associations s'inscrivent. Dans la Manche, plusieurs clubs l'ont déjà fait. 

Face aux difficultés liées à la crise, des clubs manchois appellent à la solidarité

Les leviers financiers pour un club amateur, c'est quoi ? Les manifestations ? Il n'y en a plus. Il y a aussi les cotisations de licences, les mécénats privé et public. Saint-Lô agglo a joué le jeu. Mais sur le privé, on a des pertes, mais c'est légitime par rapport au contexte des entreprises qui nous aident - Romain Viard, président Condé Sports

C'est le cas de Condé Sports. "Les clubs sportifs souffrent durement de la crise. Pour vous donner un ordre d'idée, au club de foot de Condé, sans nos manifestations du printemps et de l'été, et du mécénat privé, on est déjà sur une perte sèche de plus de 6.000 euros", confie le président Romain Viard. 6.000 euros, c'est 6 à 7% du budget annuel. "C'est ce qui est provisionné à fin juin, mais cette perte pourrait augmenter l'année prochaine. Sachant que tous les ans, on est à l'équilibre, et c'est difficile", ajoute-t-il. 

Incertitude sur l'avenir

Soutiens ton club, c'est une aubaine pour le club de football américain des Terribles de Cherbourg. "J'avais déjà eu à l'idée de faire un appel via du crowdfunding. Et puis j'ai vu cette plateforme via les réseaux sociaux", note Justin Cousinard, président depuis deux ans. Le budget n'a pas beaucoup souffert de la crise pour l'instant, mais le club aimerait faire un geste auprès de ses licenciés en manque d'entraînement. "ça peut nous brider pour acheter du matériel. Et on va manquer de sous pour équilibrer tout ça", ajoute-t-il. 

"Il y a une incertitude sur l'avenir", précise de son côté David Szlachta, directeur du club de kayak de mer du Cotentin (140 adhérents). Un club qui a rouvert ses structures avec le déconfinement, mais qui ne peut pas accueillir de scolaires. La crise représente plus de 30.000 euros de perte, sur un budget total annuel de 280.000 euros. 

Romain Viard, président Condé Sports : "Dans cette crise, les petits clubs de campagne sont les oubliés"

Les petits clubs, oubliés de la crise

Le club de Condé a mis ses deux salariés au chômage partiel. Elle a du annuler de nombreuses manifestations : une soirée qui réunit 700 personnes fin mars, un tournoi de pétanque du printemps, la coupe du Bleuet "alliant football et mémoire", et une soirée avec l'humoriste Paulo en septembre. "Pour l'instant, on ne sait pas si elle aura lieu", explique le président condéen. 

Je suis inquiet. Dans la région, on a la force d'avoir un tissu de bénévoles important. C'est par là qu'on se relèvera. On devra s'en relever pour le bien de la commune, du territoire. Mais dans cette crise, les petits clubs de campagne sont les oubliés. Dans des communes de 200-300 habitants, certaines associations ne repartiront pas - Romain Viard

Des clubs qui se tournent vers des mécènes privés également. "On essaye de faire des partenariats, de mutualiser avec d'autres clubs de Cherbourg pour des opérations de communication", explique Justin Cousinard. Avec le club de baseball des Seaguls de Cherbourg, ils ont pour projet de faire des sets de table pour les restaurants "quand ils rouvriront, car c'est aussi ça le problème", souligne le président. 

Les dons sont en partie déductibles des impôts. Notez que sur cent euros : 

  • 85 euros revient directement au club que vous souhaitez aider
  • 10 euros va dans un Fonds de solidarité, pour les associations sportives les plus en difficulté
  • et 5 euros de frais de fonctionnement de la plateforme
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu