Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Soyons prudents" : la mairie de Bourges justifie le port du masque obligatoire dans l'hyper-centre

-
Par , France Bleu Berry

La Ville de Bourges fait le choix d'imposer le port du masque sur les marchés. Mais aussi dans l'hyper-centre entre 20h et 6h du matin. Une mesure qui entre en vigueur mercredi 5 août.

Les masques vont devenir obligatoires dans certains cas à Bourges
Les masques vont devenir obligatoires dans certains cas à Bourges © Radio France - Romain Berchet

Les Berruyers vont devoir s'habituer à porter le masque en extérieur et plus seulement dans les lieux publics clos. À partir du mercredi 5 août, le masque sera impératif sur tous les marchés de la Ville. Il sera également obligatoire dans les rues de l'hyper-centre, entre 20h et 6h du matin. L'arrêté municipal n'a pas encore été publié mais ce sont les rues du parcours des Nuits Lumières qui seront concernées : rue Jacques Coeur, rue Bourbonnoux, rue Molière, rue Coursarlon ou encore rue Edouard Branly.

Pourquoi rendre obligatoire le port du masque en extérieur ?

Clairement, c'est le principe de précaution qui prime dans cette décision prise par la mairie de Bourges. "Il n'y a pas de cas très inquiétants à Bourges dans l'immédiat mais on constate des soucis en région Centre dans les lieux touristiques. Donc pour éviter d'éventuels problèmes, nous prenons quelques précautions", indique Joël Allain, adjoint au maire. Or, Bourges est une ville touristique et la circulation dans l'hyper-centre se fait dans des rues étroites. "Bourges est une ville touristique mais aussi une ville historique avec des petites ruelles du Moyen-Âge. C'est impossible de rester à un mètre de distance les uns des autres", ajoute Joël Allain.

Si on prend une mesure comme celle-ci aujourd'hui, c'est pour éviter d'en prendre d'autres plus dures à l'avenir

Pourquoi dans l'hyper-centre uniquement et sur les marchés ?

Sur les marchés, cela paraît évident. Il y a généralement un regroupement de population. Et ce n'est pas toujours facile d'être vraiment discipliné et de respecter les gestes barrière. Et puis dans l'hyper-centre de Bourges, il y a de nombreuses animations cet été. Le parcours des Nuits Lumières draine du monde. "Là où nous avons le plus de risques, c'est sur le parcours des Nuits Lumières. Certains soirs, on constate la présence de beaucoup de touriste, des centaines venus de partout en France, qui passent d'une animation à une autre", explique Joël Allain.

Pourquoi seulement le soir et pas le jour ?

Des ruelles étroites, du monde qui déambule dans le centre-ville, des touristes de passage : tout cela ne se limite pas seulement le soir. De jour aussi, il y a du monde qui se croise à Bourges. Rendre obligatoire le port du masque uniquement le soir peut paraître surprenant. Mais la réponse de la mairie est en fait graduée et progressive. "Cela ne veut pas dire qu'il ne peut pas effectivement y avoir une affluence importante dans d'autres cas. Mais c'est surtout les Nuits Lumières où il y a le plus de risques. Si on prend une mesure comme celle-ci aujourd'hui, c'est pour éviter d'en prendre d'autres plus dures à l'avenir", conclut Joël Allain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess