Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

SPA : au refuge de Forbach, "certains jours, on récupère huit ou neuf chatons abandonnés"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Déjà 8.000 animaux abandonnés cet été en France, selon la SPA. C'est beaucoup trop, et la Moselle n'échappe pas à la règle. A Forbach, par exemple, le refuge est déjà quasi saturé, et les bénévoles récupèrent notamment énormément de bébés chats, à cause d'un manque de stérilisation.

Un chaton sevré, prêt à l'adoption, à Forbach
Un chaton sevré, prêt à l'adoption, à Forbach © Radio France - Magali Fichter

Forbach, France

Le chien sur une aire d'autoroute, la laisse attachée à un tronc d'arbre ? Cela existe toujours, malheureusement. Déjà 8.000 animaux abandonnés cet été en France, selon la SPA. Et la Moselle ne fait pas exception. A Forbach, par exemple, le refuge, qui a une capacité d'accueil de 49 places pour les chiens et 80 places pour les chats, est déjà quasi saturé.

Un manque de stérilisation

Plus encore que les chiens, les arrivées de chats sont massives, et surtout les arrivées... de chatons : "On a des journées où on a accueilli neuf chatons, et c'est arrivé de nombreuses fois cette année", soupire Leila Mouillez, la responsable du refuge. Et il y a une raison à cela, explique-t-elle : "C'est un manque de stérilisation des chats, qu'ils appartiennent à des propriétaires, ou que ce soit des chats errants. Les gens doivent prendre conscience que lorsqu'ils nourrissent des chats errants, il faut les stériliser, tout comme lorsqu'ils adoptent des animaux qui ne le sont pas encore."

Un biberon toutes les trois heures

En plus, ces chatons s'ajoutent aux abandons "classiques" de chiens et de chats, qui ne sont pas en baisse, bien au contraire. Et le problème, c'est que ces bébés n'ont parfois que quelques jours, ne sont pas sevrés, et nécessitent des soins particuliers. "Les bébés doivent être biberonnés toutes les trois heures, pour le refuge, c'est un peu difficile, heureusement qu'on peut faire appel à nos familles-relai", détaille Leila.

La bonne nouvelle, en revanche, c'est qu'à Forbach, les adoptions sont en hausse par rapport aux années précédentes. Si le coeur vous en dit, vous aussi, sachez qu'il n'y a pas que des bébés : Tango, par exemple, est un chat de sept ans très gentil, qui est au refuge depuis un an et qui n'a pas encore trouvé de famille pour l'accueillir.

Tango, un chat de sept ans très calme et gentil qui n'a pas encore trouvé de famille adoptante - Radio France
Tango, un chat de sept ans très calme et gentil qui n'a pas encore trouvé de famille adoptante © Radio France - Magali Fichter