Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Spéculation foncière au Pays Basque : un bâtiment estimé à 210.000 euros se vend à trois millions

-
Par , France Bleu Pays Basque

La spéculation foncière au Pays Basque pèse même sur l'activité artisanale et industrielle. Il reste à peine 11 hectares pour implanter une usine et même les zones artisanales et industrielles sont la proie des spéculateurs.

Dans tout le Pays Basque 11 hectares à peine sont disponibles pour le foncier industriel
Dans tout le Pays Basque 11 hectares à peine sont disponibles pour le foncier industriel © Radio France - Bixente Vrignon

"Il nous reste à peine 11 hectares immédiatement disponibles pour une activité économique". Au cours de la réunion du conseil communautaire de ce 24 octobre, la vice-présidente à l'économie, Sylvie Durruty, lance un pavé dans la mare. La spéculation foncière est un sujet hautement inflammable qu'un élu hendayais d'opposition, Pascal Destruhaut a saisi au vol. "A Hendaye la semaine dernière, un marchand de bien de Valbonne, près de Cannes a remporté une vente aux enchères.  C'est inadmissible ! Dans la zone industrielle des acteurs locaux et industriels étaient intéressés pour racheter ce bâtiment et créer des emplois. C'est parti à trois millions d'euros alors que la mise à prix était de 210.000 euros !" s'insurge l'élu. Il s'agit de l'entreprise Lac Pays Basque de mécanique industrielle fermée depuis plusieurs années.

Pascal Destruhaut: "une vente aux enchères remportée par un marchand de biens à 3 millions d'euros!"

La zone artisanale des Joncaux est située sur la frontière
La zone artisanale des Joncaux est située sur la frontière © Maxppp - .

Plusieurs cas en Pays Basque

Cette affaire est loin d'être isolée dénonce la vice-présidente Sylvie Durruty. "Malheureusement des exemples comme celui là, il y en a partout. La semaine dernière, à Bayonne j'ai reçu un porteur de projet de la distribution alimentaire qui sur une zone d'activité artisanale a fait une promesse d'achat à des prix totalement hors marché". Et devant ce flot d'argent, les pouvoirs publics ont du mal à lutter reconnait l'élue. A Hendaye, l'Etablissement Public Foncier Local (EPFL) du Pays Basque a tenté d'intervenir mais il était plafonné à 500.000 euros. "...parce que le modèle économique d'une acquisition d'un bâtiment à ce prix là le rend totalement incompatible demain avec une activité de production et encore moins d'artisanat".

Sylvie Durruty: "c'est incompatible avec une activité de production"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess