Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Stade Lavallois : Clément Anet, footballeur et étudiant brillant, il signe son premier contrat pro à 20 ans

mercredi 27 juin 2018 à 5:36 Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne

Clément Anet a signé ce mardi 26 juin son premier contrat professionnel avec son club formateur. Le Lavallois est entré à 15 ans au centre de formation du club. Il a signé un contrat d'un an plus deux années en option.

Clément Anet a reçu en cadeau ce cadre, un geste du Stade Lavallois aux jeunes qui deviennent professionnels
Clément Anet a reçu en cadeau ce cadre, un geste du Stade Lavallois aux jeunes qui deviennent professionnels © Radio France - Stéphanie Denevault

Laval, France

Clément Anet est né à Laval mais il a grandi à Cossé-le-Vivien, et c'est d'ailleurs à l'âge de 5 ans à l'U.S Méral/Cossé qu'il a commencé le football "pour faire comme mes copains". Le foot d'abord comme arrière droit, puis un jour, il manque un gardien, son entraineur lui demande d'aller dans les buts et c'est le déclic : "il m'a dit que j'étais pas mauvais, alors je suis resté gardien".  Comme tous les jeunes Mayennais, Clément Anet suit les saisons du Stade Lavallois mais il est supporter de Lyon et surtout de son gardien Hugo Lloris.  Son premier rêve c’était de devenir pro, et c’est fait, le deuxième c’est de jouer un jour avec l’équipe de France. 

Je me suis fait un peu chambrer par mes coéquipiers-Clément Anet

Il est intelligent, technique, la tête sur les épaules, c’est même un exemple. Les mots de Stéphane Osmond l’entraineur des gardiens. Clément Anet a réussi ce que beaucoup renonce peut être trop facilement à faire, concilier foot et études. Et ça marche la preuve, Clément vient de terminer sa troisième année  à l’ESTACA, l’école d’ingénieur de Laval. Clément Anet reconnait qu’il était déterminé, que ses parents voulaient qu’il fasse des études et puis le Stade Lavallois et l’ESTACA ont su s’adapter. Il reconnait aussi qu’il s’est fait un peu chambrer par ses coéquipiers, parce qu’une deuxième journée commençait pour lui après les entrainements. Cette année, en passant pro, il va mettre de côté ses études, une année sabbatique , histoire de relâcher la pression.