Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Ligue 1 : résultats, classement et calendrier

Stade rennais : Julien Stéphan nommé entraîneur des Rouge et Noir

mardi 4 décembre 2018 à 20:00 Par Alexandre Frémont, France Bleu Armorique

Julien Stéphan a été intronisé ce mardi midi par le président du Stade rennais Olivier Létang. Le nouvel entraîneur succède à Sabri Lamouchi. Les matchs à venir avant la trêve ne seront pas un cadeau pour l'ancien coach de l'équipe réserve mais il se sent prêt et semble plutôt confiant.

Le nouvel entraîneur Julien Stéphan, accompagné du président du Stade rennais Olivier Létang en conférence de presse
Le nouvel entraîneur Julien Stéphan, accompagné du président du Stade rennais Olivier Létang en conférence de presse © Radio France - Alexandre Frémont

Rennes, France

Julien Stéphan a été nommé officiellement entraîneur du Stade rennais ce mardi midi. Il a été intronisé par le président du club Olivier Létang, qui est revenu sur les qualités et l'envie du coach de prendre en main l'équipe professionnelle. Celui qui était jusqu'alors entraîneur de la réserve succède donc à Sabri Lamouchi. Ce dernier a trouvé un accord avec la direction ce mardi matin pour mettre fin à son contrat. 

"Contre Lyon, les joueurs peuvent se sublimer"

Tout va aller très vite maintenant pour le nouveau coach puisque les Rouge et Noir se déplacent à Lyon ce mercredi (match à suivre sur France Bleu Armorique), pour un match évidemment difficile, reçoivent Astana en coupe d'Europe pour une qualification historique en 1/16 de finale, vont à Guingamp et accueillent Nantes en Coupe de la Ligue. Autant dire que ce n'est pas vraiment un cadeau pour Julien Stéphan. 

Un cadeau empoisonné ? Non répond l'intéressé : "Je considère que débuter à Lyon c'est une véritable chance, parce que c'est une grande équipe, il y a un pouvoir offensif très important mais c'est une chance parce que je suis convaincu que dans ce type de match, _les joueurs sont capables de se sublimer sur un stade magnifique, devant de nombreux supporters_", détaille le coach. "On a peu de temps mais on va tout mettre en oeuvre pour être le plus cohérent possible"

Objectif : une meilleure défense

Il a reconnu tout de même qu'il souhaitait améliorer la défense, qui prend trop de buts selon lui. "Je ne vais pas mettre le bus non plus, on va attaquer quand il le faudra mais ce n'est pas normal d'être dans les dernières défenses de Ligue 1 en 15 journées", a-t-il concédé.

Julien Stéphan est également revenu sur la forme de ses nouveaux joueurs :

"Prendre des points très vite"

Le fait d'avoir la pression, tout de suite, dans les premiers matchs, ça fait parti du jeu pour lui. "Il faut être capable très rapidement à l'essentiel et donner la bonne direction et les bonnes informations aux joueurs". Le plus important aujourd'hui pour le président Olivier Létang, c'est d'engranger le plus de points possible avant la trêve. Pour ça, il a entièrement confiance en son nouveau coach pour réussir tout de suite. "Il reste six matchs avant la trêve, on espère bien évidemment des victoires, notamment face à Astana ou contre Nantes à domicile. Mais Julien n'est pas quelqu'un qui arrive comme ça au Stade rennais", sourit le président. "C'est aussi pour ça que l'unique choix que j'avais en tête c'était lui et aucun autre contact".

Le club tirera un bilan à la fin des six prochains matchs, soit au moment de la trêve de Noël. Mais Olivier Létang le répète, il souhaite installer Julien Stéphan sur la durée.

Julien Stéphan a failli rejoindre Thierry Henry et Monaco sur le banc lors de la venue de l'ancien monégasque. On avait préféré le garder au sein du club breton et refusé de le laisser partir. Aujourd'hui, Julien Stéphan a fait le bon choix. "Je suis Rennais, Breton et fier de l'être", a-t-il dit.

Pour lui, il faudra un peu de temps pour imposer son style, sa marque de fabrique à l'équipe mais il s'est inspiré de beaucoup d'entraîneurs qui sont passé par le club. "Sabri fait partie de ceux qui m'ont énormément nourri et pour ça, je l'en remercie", souffle-t-il à la fin de sa réponse.

Rendez-vous donc ce mercredi à Lyon pour le premier match de Julien Stéphan sur le banc Rouge et Noir.