Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Stationnement à Nice : 1.000 PV dressés chaque jour depuis mi-janvier

mercredi 31 janvier 2018 à 8:47 Par Maxime Bacquié, France Bleu Azur

Depuis le 15 janvier dernier, les Niçois découvrent, non sans douleur, la nouvelle politique de stationnement mise en place par la ville, dans le cadre de la nouvelle loi qui laisse l'entière responsabilité du stationnement aux municipalités. Le nombre de PV a notamment explosé.

Gaël Nofri, adjoint en charge du stationnement à la ville de Nice
Gaël Nofri, adjoint en charge du stationnement à la ville de Nice - Maxime Bacquié

Nice, France

En 2016, chaque jour, les agents municipaux dressaient en moyenne 300 PV de stationnement à Nice. Depuis le 15 janvier, les agents de la nouvelle société privée qui s'en charge dressent quotidiennement jusqu'à 1.100 PV.

Même si le montant a baissé, passant de 17 à 16 euros, le même véhicule peut maintenant se retrouver verbaliser plusieurs fois dans la même matinée. Au bout de 2h15, la voiture peut à nouveau être verbalisée. 

C'est le principal changement de la nouvelle politique appliquée à Nice. "La règle n'a pas changé, mais elle n'était pas appliquée. C'était l'anarchie," juge Gaël Nofri, l'adjoint en charge du stationnement à Nice.

"Avant c'était l'anarchie" Gaël Nofri