Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Stationnement : ce qui change en Vaucluse en 2018

Par

Ne dites plus "PV", ou "amendes", mais "forfait de post-stationnement" (FPS). À partir de ce lundi, les communes peuvent fixer librement la somme qu'un automobiliste doit payer, s'il ne s'est pas acquitté de son parcmètre.

À Avignon et Orange, le forfait post-stationnement augmente. Statu quo à Carpentras et Cavaillon.
À Avignon et Orange, le forfait post-stationnement augmente. Statu quo à Carpentras et Cavaillon. © Maxppp -

17 euros, c'était jusqu'ici le prix d'une amende pour stationnement non payé partout en France. À partir de ce lundi 1er janvier, les maires des villes qui possèdent des horodateurs peuvent fixer librement le prix du forfait post-stationnement, qui remplace la traditionnelle contravention.

Publicité
Logo France Bleu

Avignon et Orange augmentent, statu quo à Carpentras et Cavaillon

Si certaines villes conservent l'amende à 17 euros, d'autres ont décidé d'augmenter le tarif :

  • À Avignon, le forfait post-stationnement passe de 17€ à 25€
  • À Orange, ce sera 10€ si vous payez dans la journée, sinon, cela monte à 30€
  • À Bollène, la première demi-heure est gratuite, si vous êtes ensuite en infraction, le FPS est fixé à 20€
  • À Cavaillon, pas de changement, à Carpentras non plus, à ceci prêt que les horodateurs sont remplacés par une zone bleue, réglementée par des disques de stationnement

Une augmentation justifiée, notamment à Avignon par la nécessité de lutter contre les voitures dites "ventouses". Comprenez celles qui restent garées longtemps sur le places intra muros. Elles empecheraient ceux qui viennent occasionnellement se garer en centre-ville de trouver une place facilement. 

Pour la mairie d'Avignon, cela nuirait au commerce, et beaucoup préféreraient les centres commerciaux où il est simple de se garer.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu