Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stations de ski : les propriétaires des appartements en résidence attendent leur loyer

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Il y a eu très peu d'activité en montagne cet hiver... Et donc beaucoup moins de touristes. Plusieurs résidences de vacances sont fermées. Par conséquent, les propriétaires bailleurs des appartements ne touchent plus de loyer.

Image d'illustration - résidence de vacances
Image d'illustration - résidence de vacances © Maxppp - Philippe Turpin

Les remontées mécaniques fermées, c'est aussi un coup dur pour les propriétaires bailleurs d'un appartement au sein d'une résidence de vacances. Faute de touristes, la plupart des logements sont vides. De ce fait, les loyers ne tombent pas. Et les propriétaires s'impatientent.

_"J'ai dû faire un crédit pour couvrir mes loyers puisque Pierre et Vacances ne fait pas face à ses engagements", raconte Jean-Baptiste Libert. Cela fait 16 ans qu'il est propriétaire d'un appartement dans une résidence de vacances à La Plagne."Quand j'ai fait mes investissements Pierre et Vacances, les banques m'ont dit que c'était une rentabilité garantie, donc on m'a fait les crédits dans la minute qui suivait." Mais aujourd'hui, le son de cloche a changé : "quand je retourne voir les banques pour leur demander de suspendre ou décaler mes crédits parce que je ne touche plus de loyer, on me le refuse. Donc là où, avant, je n'avais qu'un effort d'épargne qui rentrait dans l'endettement normal bancaire, aujourd'hui je suis surendetté_." 

Le mot d'ordre : la patience

Selon le syndicat national des résidences de tourisme, il faut faire preuve de patience. "Si on obtient une indemnisation adaptée à notre problème de la part du gouvernement, bien sûr que les loyers pourront être versés", explique Patricia Jallet, déléguée générale du SNRT. Et cela semble n'être qu'une question de temps, d'après la lettre ouverte écrite par le syndicat : 

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Des propriétaires sont d'ailleurs d'accord avec cette vision. Bruno David a deux appartements en résidence de vacances, dont un aux Arcs depuis 15 ans. "Je peux comprendre les difficultés financières d'un groupe face à une crise exceptionnelle. Il faut reconnaître à Pierre et Vacances le bien fondé d'avoir cherché et trouvé des solutions pendant le premier confinement. Sur 2021, la situation s'est aggravée alors on attend de voir ce qu'il va se passer", détaille le propriétaire. Pourtant à la retraite et donc dans l'attente de ses revenus, Bruno David préfère être patient : "je suis presque sûr qu'ils trouveront une solution"

Un malaise plus profond

Du côté de la fédération nationale des associations de propriétaires de résidences de tourisme, un malaise plus profond est pointé. "C'est une façon dérogatoire de ne pas ouvrir le dialogue avec les propriétaires. _Le malaise ne date pas du Covid, mais d'avant_. S'il n'y a pas une négociation pour rééquilibrer ces relations, ce sont des contentieux multiples qui vont être faits... On n'arrivera jamais à se relever dans l'après-crise", confie Catherine Pagès qui préside la fédération. 

En Savoie et Haute-Savoie, on compte 28.600 appartements, dans plus de 400 résidences de tourismes, détenus par des propriétaires bailleurs

Choix de la station

À venir dansDanssecondess