Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Stéphane Bern au secours de la Rotonde Ferroviaire de Montabon

-
Par , France Bleu Maine

La préservation de ce site industriel du Sud Sarthe pourrait faire partie des projets retenus par la mission de sauvegarde du patrimoine pilotée par le célèbre animateur. Le dossier de la rotonde ferroviaire arrive en tête de liste des projets sélectionnés par la Région.

La rotonde ferroviaire de Montabon a été construite en 1890. Abandonnée en 1954, elle se dégrade très vite.
La rotonde ferroviaire de Montabon a été construite en 1890. Abandonnée en 1954, elle se dégrade très vite. © Radio France - yann lastennet

Montabon, France

C'est un lieu hors du temps. 10 000 m² d'entrepôts et de rails desservis par un pont tournant. Un sorte d'amphithéâtre industriel, construit en 1890 sur la ligne Paris-Bordeaux. Bruno Duru connait son histoire par coeur. "Cette rotonde a été mise en service pour faire le transfert des locomotives de la ligne Paris-Bordeaux" explique le président de l'association de la Rotonde Ferroviaire de la Vallée du Loir. "C'est là qu'était assuré l'entretien des locomotives. On les approvisionnait aussi en eau et en charbon. Il y a 10 voies articulées par un pont tournant de 24 mètres qui permettent d'accéder aux entrepôts mais jusqu'à 80 machines pouvaient être stationnées sur le site en attendant d'être révisées"

Bruno Duru, le président de l'association de la Rotonde Ferroviaire de la Vallée du Loir, propriétaire du site

Un pan de l'histoire industrielle sarthoise et française 

Bruno Duru devant ce wagon lit de l'Orient Express qui a roulé jusqu'à Bagdad. C'est l'un des "trésors" de l'association qui souhaite ouvrir, à terme, une ligne touristique - Radio France
Bruno Duru devant ce wagon lit de l'Orient Express qui a roulé jusqu'à Bagdad. C'est l'un des "trésors" de l'association qui souhaite ouvrir, à terme, une ligne touristique © Radio France - yann lastennet

Plus de 500 personnes ont travaillé à l'entretien des locomotives jusqu'à l'abandon de la Rotonde en 1954. Racheté en avril dernier par l'association, le site industriel se dégrade à vitesse grand V. D'où l'urgence de trouver des fonds. "Il y a d'abord les travaux d'urgence à effectuer, ajoute Bruno Duru. Notamment sur la toiture qui est en train de s'écrouler. On les a chiffrés à 150 000 euros. Mais pour remettre le site complètement en état, il faut compter environ 2 millions d'euros   

Pour remettre la Rotonde ferroviaire en état, il faut compter au total environ 2 millions d'euros estime Bruno Duru

Ce projet a tapé dans l'oeil de la fondation du patrimoine des Pays de la Loire. C'est elle qui est chargée de faire le recensement des sites en périls pour la mission de sauvegarde engagée par le gouvernement et pilotée par l'animateur féru d'histoire Stéphane Bern. La Rotonde ferroviaire de Montabon a été placée en tête des 50 dossiers retenus au niveau régional ( dont 9 en Sarthe). Et ce n'est pas un hasard explique Thierry Berthé, le délégué départemental de l'association. "  C'est un bel exemple d'architecture industrielle. Il reste quelques rotondes sur le territoire national (5 en tout, celle de Montabon est la seule du Grand Ouest) mais c'est la seule qui peut être sauvée et qui est encore raccordée au réseau ferroviaire national. On peut donc imaginer le développement d'un train touristique dans le futur".   

Thierry Berthé est le délégué départemental de la fondation du patrimoine. Elle a placé la rénovation de la Rotonde de Montabon en tête des 50 projets retenus en Pays de la Loire

Un projet de musée et de train touristique

Une draisine Baguley de 1917. Elle était utilisée par l'armée pour la surveillance des lignes en temps de guerre. C'est l'une des machines récupérées par l'association de sauvegarde de la rotonde. - Radio France
Une draisine Baguley de 1917. Elle était utilisée par l'armée pour la surveillance des lignes en temps de guerre. C'est l'une des machines récupérées par l'association de sauvegarde de la rotonde. © Radio France - yann lastennet

Car l'association fourmille de projets comme la création d'un musée sur l'histoire ferroviaire ou encore un train touristique (sur une ligne de 14 kilomètres). L'association possède aussi quelques trésors comme ce wagon lit de l'Orient Express. "Il date de 1929. Il a une histoire mouvementée car nous avons pu retracer son parcours. Il a voyagé jusqu'à Bagdad. Cette voiture est entièrement autonome c'est à dire qu'elle produit sa propre électricité, elle possède son propre circuit de chauffage et ses réserves d'eau placées sur le toit

Cette voiture lit de l'Orient Express a voyagé jusqu'à Bagdad. Elle possède son propre circuit de chauffage et ses réserves d'eau explique Bruno Duru

La sauvegarde de la Rotonde fait donc partie des 1500 projets sélectionnés en France par la Fondation du Patrimoine. Seuls 14 seront retenus par la commission pilotée par Stéphane Bern. La décision sera prise sans doute à la mi-février. Alors même si c'est loin d'être gagné pour Bruno Duru, "le projet est sur de bon rails"! Les projets retenus seront financés par la recette du loto. Un tirage spécial sera mis en place le samedi des Journées européennes du Patrimoine. Un jeu à gratter permanent devrait aussi voir le jour. L'Etat espère ainsi récupérer 20 millions d'euros.

10 voies articulées par un pont tournant de 24 mètres, permettent d'accéder aux entrepôts de la Rotonde  - Radio France
10 voies articulées par un pont tournant de 24 mètres, permettent d'accéder aux entrepôts de la Rotonde © Radio France - yann lastennet
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu