Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Strasbourg aime la France" : la parole donnée aux citoyens après les attentats à travers une vidéo

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu
Strasbourg, France

Profondément choquées par les attentats de Paris, deux Strasbourgeoises, aidées par le réalisateur Hamid Derrouich, ont décidé de recueillir les réactions de citoyens, de tous bords et de toutes confessions, et d'en faire faire un clip diffusé sur internet.

"Strasbourg aime la France" : une vidéo citoyenne contre la haine. Deux Strasbourgeoises donnent la parole aux citoyens pour recueillir leurs réactions après les attentats survenus à Paris le 13 novembre dernier. 

Elles se sont adressées au réalisateur strasbourgeois, Hamid Derrouich, immédiatement partant pour capter ces moments de choc, de deuil et d'émotion : "on a voulu que ce soit un film dans lequel les gens puissent s'exprimer avec leur coeur."

Le réalisateur strasbourgeois Hamid Derrouich
Le réalisateur strasbourgeois Hamid Derrouich © Radio France - Marie-Thérèse Koehler

Le tournage a eu lieu à la Meinau, trois jours après les attentats. L'une des initiatrices de cette vidéo explique qu'elles ont réuni famille, amis, voisins et collègues pour qu'ils témoignent : "l'idée était de partir de ce ce qu'on ressentait, de ce que chacun refuse et de ce chacun veut. Le message à retenir est "qu'est ce qu'on peut faire à notre échelle" et Strasbourg aime la France aurait pu s'appeler Strasbourg aime la diversité."  

Le clip a été volontairement limité à 2 minutes. Selon le réalisateur, il pourrait être l'ébauche d'un futur film documentaire avec des témoignages plus longs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess