Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Marché de Noël de Strasbourg : l'inquiétude des exposants grandit

Les exposants du marché de Noël de Strasbourg ont été reçus ce jeudi après-midi par les élus de la ville, mais leurs craintes ne sont pas dissipées. A cause de la crise du coronavirus, la municipalité envisagerait de supprimer 40% des chalets.

Le nombre de chalets au marché de Noël de Strasbourg (ici place Broglie en 2019) pourrait être réduit de 40% en 2020
Le nombre de chalets au marché de Noël de Strasbourg (ici place Broglie en 2019) pourrait être réduit de 40% en 2020 © Maxppp - Jean-Marc Loos

Selon les exposants du marché de Noël de Strasbourg, la ville pourrait supprimer 40% des chalets (il y en a plus de 300 en temps normal), pour répondre à la crise du Covid-19. 

Aucune confirmation pour l'instant de la municipalité strasbourgeoise qui s'est bornée, dans un communiqué de presse, à rappeler que "l'objectif défini par la maire de Strasbourg est d’adapter au mieux le dispositif afin que le Marché de Noël 2020 puisse se tenir dans les meilleures conditions et avec la plus large adhésion possible. Les élu·es et services municipaux poursuivent ce travail et rencontrerons à nouveau les acteurs la semaine prochaine".

Par ailleurs, il sera interdit de consommer debout devant les chalets. Des espaces seront aménagés pour pouvoir consommer, boire et fumer assis. 

Des forains très remontés

La famille de Hezedine Ben Mourdi est présente depuis plus de 70 ans au marché de Noël de Strasbourg. Le président du syndicat des industriels forains du Grand Est, qui tient un stand de confiserie, est de plus en plus inquiet : "La municipalité dit 'ça nous vient de la préfète'. Quand on va voir la préfète, elle nous dit 'c'est la mairie'. On nous fait tourner en bourrique. Ils voudraient éliminer 40% des chalets du marché de Noël. C'est impossible. On est tous solidaires, c'est tout le monde ou personne. Il faut que ce marché de Noël ait lieu sous de bonnes conditions." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess