Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Strasbourg, 250 nouveaux soldats recrutés depuis le début de l'année

mercredi 5 octobre 2016 à 6:00 Par Romane Porcon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Au Centre de Recrutement des Forces Armées de Strasbourg, 250 contrats ont déjà été signés en 2016. C'est 30% de plus que l'année dernière. En cause: l'augmentation du nombre de postes et les récents attentats. Mardi, une trentaine de jeunes se sont engagés avant de rejoindre leur garnison.

Depuis le début de l'année, 250 personnes ont signé un contrat au CIRFA de Strasbourg
Depuis le début de l'année, 250 personnes ont signé un contrat au CIRFA de Strasbourg © Radio France - Romane Porcon

Au Centre d'Information et de Recrutement des Forces Armées de Strasbourg, 250 contrats ont déjà été signés depuis le début de l'année. C'est 30% de plus qu'en 2015. Ce mardi, une trentaine de jeunes sont venus signer leur contrat avant de rejoindre leur garnison.

Marine, 18 ans, vient de s'engager pour cinq ans dans l'armée de Terre. Elle s'est décidée en janvier, juste après les attentats : "les voyants eux faire quelque chose et nous là assis devant notre télé à rien faire je me suis dit moi aussi je veux aider. Je me sens fière, fière de participer à ça et d'être entre guillemet la nouvelle France."

La jeunesse s'est sentie visée

Des attentats qui ont été un élément déclencheur dans l'engagement de certains jeunes, pour le Directeur régional du recrutement de l'Armée de Terre : "je crois que les problématiques de sécurité et de défense sont revenus dans l'intérêt des familles. C'est des sujets dont on parle plus parce que ça nous a touché sur le territoire national. Et que notamment après le Bataclan la jeunesse s'est sentie visée."

La nouvelle campagne axée sur la fierté d'être soldat avait pour objectif de recruter plus de 15 000 soldats cette année en France. Les régiments d'Alsace proposent eux 2 900 postes. De nouvelles sessions de recrutement auront lieu en novembre et en décembre au CIRFA de Strasbourg.