Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Strasbourg : une centaine de personnes se rassemblent pour la défense de l'alsacien

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La fédération Alsace Bilingue organisait ce matin un rassemblement pour la défense de l'alsacien. Une centaine de personnes se sont retrouvées près du rectorat de Strasbourg, notamment pour réclamer l'enseignement bilingue à l'école.

Les manifestants se sont retrouvés près du rectorat de Strasbourg, quai Kléber.
Les manifestants se sont retrouvés près du rectorat de Strasbourg, quai Kléber. © Radio France - Marie Maheux

Ils étaient beaucoup à être habillés en rouge et blanc ou tenant des drapeaux aux couleurs de l'Alsace. Une centaine de personnes se sont retrouvé près du rectorat de Strasbourg, pour défendre l'alsacien. Un rassemblement organisé par la fédération Alsace Bilingue, qui a suivi le mouvement national lancé par le collectif "Pour que vivent nos langues"

L'école, fer de lance de la pratique de l'alsacien 

Gustave, trois ans, connait déjà ses premiers mots d'alsacien et d'allemand. Son père Jean-François a choisi avec sa compagne de le mettre à l'école privée ABCM Zweisprachichkeit de Haguenau : "Il est en immersion totale avec deux jours en allemand et deux jours en alsacien." Jean Faivre, qui représente ce samedi le collectif "Pour que vive nos langues" ajoute : "La sauvegarde des langues régionales passe par l'éducation".

Des banderoles ont été accrochées le long du quai le temps du rassemblement.
Des banderoles ont été accrochées le long du quai le temps du rassemblement. © Radio France - Marie Maheux

Pas de continuité du bilinguisme au collège et lycée 

Aujourd'hui explique Jean Faivre, "Il n'y a pas de continuité dans les filières. On a des écoles privées comme ABCM Zweisprachichkeit qui sont bilingues mais seulement pour les petites classes. _Au collège et au lycée, il n'y a rien._" La réforme du baccalauréat fragilise encore plus l'apprentissage de l'alsacien. Moins d'établissements proposent l'option et elle est en concurrence directe avec les langues étrangères.

Tenir compte de la culture locale

Pour la fédération Alsace Bilingue et le collectif " Que vivent nos langues", il faut reconnaître l'alsacien et plus largement l'allemand comme langues régionales en Alsace, seul moyen de mieux les prendre en compte à l'école. En Alsace, environ 600 000 personnes parleraient alsacien d’après une étude de l’OLCA (Office pour la langue et la culture d’Alsace) datant de 2012. Un chiffre en baisse constante depuis des années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess