Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Strasbourg : Une unité de police spéciale pour sécuriser les matchs de foot au stade de la Meinau

mercredi 8 novembre 2017 à 19:00 Par Luc Dreosto , France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Avec le retour en Ligue 1 du Racing Club de Strasbourg, une section d'intervention rapide (SIR) a vu le jour à Strasbourg. Cette unité, formée de 11 policiers, est chargée de détecter et d'interpeller les fauteurs de trouble dans les tribunes du stade de la Meinau.

Les policiers de la section d'intervention rapide en plein exercice au stade de la Meinau
Les policiers de la section d'intervention rapide en plein exercice au stade de la Meinau - Document remis Police nationale

Strasbourg, France

Jusqu'à présent la sécurité au stade de la Meinau était assurée par des policiers lourdement armés et les stadiers. Désormais, il y aura aussi les policiers de la section d'intervention rapide, la SIR de Strasbourg. Cette unité de police devrait faire ses débuts le 2 décembre, lors de la rencontre de championnat de Ligue 1 face au PSG.

11 policiers strasbourgeois ont été formés spécialement pour gérer d'éventuels débordements au stade. "L'intérêt c'est qu'ils peuvent intervenir directement dans les tribunes, en bord de pelouse en cas de besoin, détaille Antoine Mordacq, commissaire à la division nationale de lutte contre le hooliganisme. En fait, ils sont une sorte de premier niveau de réaction en cas de troubles dans le stade."

Des policiers munis de caméras

Ces policiers vêtus de survêtement seront équipés de matraques, de bombes lacrymogènes et de caméras. "La caméra, ça a un effet automatiquement de frein, sur les velléités, la violence de ceux qui sont en face, explique Jean-François Illy, le directeur départemental de la Sécurité publique du Bas-Rhin. Et si malheureusement il y a des méfaits qui sont commis sur les forces de l'ordre, ça nous sert de preuve avec les magistrats pour poursuivre et interpeller ceux qui auraient commis des violences."

Des policiers tous fans du Racing ?

A Strasbourg, les policiers qui intègrent la section d'intervention rapide, proviennent essentiellement de la BAC ou d'autres unités d'intervention. "Pour venir à la SIR de Strasbourg, je suppose qu'ils sont tous fans du Racing, c'est sous-entendu, plaisante Jean-François Illy. Mais ils n'ont pas la carte d'abonnement, je ne leur ai pas demandé pour réussir les tests".

Depuis le début de la semaine, ces policiers ont pu s'entraîner au stade de la Meinau. Il existe désormais en France 18 sections d'intervention rapide, qui officient dans les plus grands stades de Ligue 1 et même quelques stades de Ligue 2 (Lens, Sochaux, Auxerre).