Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stupéfiants : de nouveaux tests salivaires expérimentés à Nice

-
Par , France Bleu Azur

Comme neuf autres départements français, les Alpes-Maritimes expérimentent deux nouveaux tests salivaires capables de détecter l'usage de stupéfiant. Une arme de plus pour les forces de l'ordre dans la lutte contre l'insécurité routière. La police nationale a mené un contrôle routier jeudi sur la promenade des Anglais à Nice. Objectif : traquer les comportements incompatibles avec la conduite.

Les tests salivaires sont effectués dans ce fourgon de la Police Nationale
Les tests salivaires sont effectués dans ce fourgon de la Police Nationale © Radio France

Depuis le début de l'année 2015, dix-sept personnes ont trouvé la mort sur les routes des Alpes-Maritimes . L'insécurité routière est un fléau dans le département contre lequel veut lutter l'Etat. Pour cela, les forces de l'ordre traquent les comportements dangereux adoptés par certains conducteurs : vitesse, alcool et stupéfiants .

Les commissariats de police et brigades de gendarmerie des Alpes-Maritimes sont dotées depuis peu des nouveaux tests salivaires permettant la détection de stupéfiants . Ils sont actuellement expérimentés dans le département, comme dans neuf autres en France.

Ces nouveaux tests doivent, à terme, se substituer à la prise de sang aujourd'hui seule juge devant un tribunal. Ce qui offrira aux forces de l'ordre un gain de temps et améliorera l'efficacité des contrôles.

François-Xavier Lauch, directeur de cabinet du Préfet des Alpes-Maritimes.

Des contrôles routiers dédiés

Avec l'arrivée des beaux jours sur la Côte d'Azur et la perspective de la période estivale, la préfecture des Alpes-Maritimes a décidé de multiplier les contrôles routiers . Des contrôles ciblés, notamment sur l'usage de stupéfiants au volant, en ville comme à la campagne.

Ce fut le cas hier soir à Nice, sur la célèbre promenade des Anglais. Pendant quatres heures, en début de nuit, trente-deux policiers ont réalisés des contrôles inopinés. L'artère niçoise est très empruntée à l'heure où les bars ferment et les boîtes de nuit accueillent leurs clients.

Nouveaux tests salivaires : reportage sur la promenade des Anglais à Nice.

Et le contrôle routier a été probant pour les forces de l'ordre : quatre conduites sous l'emprise de stupéfiants ont été détectées par les policiers  (et les tests expérimentés) ainsi que cinq alcoolémies positives au volant. Plusieurs procès-verbaux ont été dressés : deux pour usage du téléphone en conduisant, deux feux rouges, 69 pour excès de vitesse.

La police a aussi procédé à une interpellation pour violence volontaire avec arme aux abords du Vieux-Nice et deux interpellations pour tentative de vol d'un deux roues.

Le commissaire François Bargel dirige le contrôle routier sur la promenade des Anglais
Le commissaire François Bargel dirige le contrôle routier sur la promenade des Anglais © Radio France

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess