Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sud-Ardèche : "Ras le bol du bruit des avions de chasse au dessus de nos têtes !"

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Plusieurs habitants du sud de l'Ardèche, dans le secteur de Rosières et Joyeuse, se plaignent de nuisances sonores causées par les passages d'avions de chasse de l'Armée de l'air. Le député, Fabrice Brun, a écrit à la ministre des Armées pour lui demander des explications.

Des Mirage 2000 de la base aérienne 115 d'Orange survolent très fréquemment le sud de l'Ardèche, dans le secteur de Joyeuse.
Des Mirage 2000 de la base aérienne 115 d'Orange survolent très fréquemment le sud de l'Ardèche, dans le secteur de Joyeuse. © Maxppp - Cyril Hiely

"On n'en peut plus du bruit des avions de chasse au dessus de nos maisons !". Voilà ce que disent plusieurs habitants du sud de l'Ardèche, dans le secteur de Joyeuse et de Rosières. Ils se plaignent de nuisances sonores dues aux fréquents passages d'avions militaires.

"Ça résonne et ça dure plusieurs minutes"

Certains habitants du sud de l'Ardèche ont saisi le député ardéchois Fabrice Brun au sujet de ces nuisances sonores. Il a envoyé un courrier à la ministre des Armées pour obtenir des explications.

D'après les informations recueillies par France Bleu Drôme Ardèche, auprès de l'Armée de l'air, des Mirage 2000 de la base aérienne 115 d'Orange survolent la zone.

"En Beaume-Drobie, il y a des survols du lundi au vendredi, de 9h45 à 20h et deux nocturnes jusqu'à au moins minuit" témoigne un habitant de Joyeuse, exaspéré par ces nuisances sonores.  

"Ça fait un ronron qui résonne et qui reste plusieurs minutes au dessus de nous, quand on est en pleine forêt ou dans notre maison et qu'on les entend c'est désagréable" explique Christiane, une habitante de Rosières. "Même en balade en Ardèche où normalement on apprécie le calme, on entend ces avions de chasse dont les passages s'intensifient". 

"Il y a même des vols la nuit, jusqu'à minuit l'autre soir, ça devient invivable".

"Il y a une faible densité de population en Ardèche mais ce n'est pas une raison pour faire voler des avions quotidiennement au dessus de nos têtes" insiste Christiane. "On vit déjà le désert médical et les difficultés de la campagne et on nous remercie en faisant voler des avions de chasse au dessus de nos maisons, l'Ardèche ne mérite pas ça".

Christiane, habitante de Rosières, n'en peut plus de ces nuisances sonores.

"Des missions de surveillance essentielles"

De son côté, l'Armée de l'air nous confirme les survols sur cette zone du sud de l'Ardèche. "Des avions de chasse Mirage 2000 de la base aérienne 115 d'Orange s'exercent en R55, zone d'approche d'Orange qui se situe en effet en Ardèche".

"Des missions de police du ciel sont effectuées pour surveiller l'espace aérien (...) ce dispositif est actif 24h/24 et 7j/7 et assure la souveraineté de l'espace aérien français au travers de trois missions : détecter, identifier, intercepter tout intrus dans le ciel national".

L'Armée de l'air parle d'un engagement fort des avions militaires "à une époque où le contexte sécuritaire est exceptionnel". Des entraînements des aviateurs sont également réalisés, notamment de nuit, le mardi et le jeudi en ce qui concerne la base aérienne d'Orange.

L'Armée ajoute que tous les deux mois ont lieu des vols en basse altitude afin de simuler des attaques au sol. Il s'agit d'une zone d'entrainement de mise en condition des équipages avant déploiement sur l’opération Barkhane, menée au Sahel.

L'Armée de l'air assure qu'il n'y a pas de recrudescence de ces vols au dessus de l'Ardèche, qu'ils existent depuis plusieurs années et qu'ils vont durer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess