Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Suicides dans la police : une cinquantaine de policiers devant le commissariat de Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les syndicats de policiers ont appelé à des rassemblements partout en France vendredi après une vague de suicides au sein des forces de l'ordre. A Clermont-Ferrand, ils étaient une cinquantaine devant l'hôtel de police.

Les policiers étaient soutenus par leur direction pour se rassembler
Les policiers étaient soutenus par leur direction pour se rassembler © Radio France - Mickaël Chailloux

Clermont-Ferrand, France

Après deux nouveaux suicides de policiers jeudi à Paris et à Montpellier, les policiers s'étaient donnés rendez-vous à 11h30 devant le commissariat central de Clermont-Ferrand, avenue de la République.

Un épuisement professionnel 

L'appel a été initié par une intersyndicale qui regroupe les représentants des divers corps de la police. Ils dénoncent le burn-out des forces de l'ordre. "Les statistiques montrent qu'on va vers une année peut-être encore plus terrible que 2018" explique Alain Cantournet, secrétaire départemental adjoint du syndicat Alliance dans le Puy-de-Dôme. 

"On ne peut plus entendre que nos collègues qui commettent l'irréparable que sa fonction de policier l'ai conforté dans son mal-être" - Alain Cantournet, secrétaire départemental adjoint du syndicat Alliance dans le Puy-de-Dôme.

Alors que 60 000 policiers et gendarmes vont devoir se mobiliser ce samedi pour l'acte 23 de la mobilisation des Gilets Jaunes, les policiers se sentent fatigués "L'épuisement est accru depuis la mobilisation qui est forte" chaque week-end, _"et qui ne nous exonère pas de continuer les tâches"_du quotidien, analyse Alain Cantournet.  

Choix de la station

France Bleu