Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Suite à leur mobilisation, les livreurs peuvent travailler jusqu'à minuit dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

À partir de ce samedi 29 mai 2021, il est possible de commander des repas jusqu'à minuit dans l'Hérault. Depuis un arrêté préfectoral du début avril, les livreurs ne pouvaient travailler que jusqu'à 22h. Il y a deux jours, un collectif de professionnels avait attaqué le texte en justice.

Les livreurs héraultais gagnent deux heures sur leur plage horaire de travail (Image d'illustration)
Les livreurs héraultais gagnent deux heures sur leur plage horaire de travail (Image d'illustration) © Maxppp - Aurélien Accart

Dès ce samedi 29 mai 2021, les livreurs peuvent apporter des repas à domicile de 6h du matin à minuit. Au début du mois d'avril 2021, la préfecture de l'Hérault avait pris un arrêté selon lequel les livraisons étaient interdites jusqu'à 22h. Cette mesure avait été prolongée, le 19 mai, en raison du contexte sanitaire.

Capture d'écran du site de la Préfecture de l'Hérault concernant la nouvelle mesure
Capture d'écran du site de la Préfecture de l'Hérault concernant la nouvelle mesure - Préfecture de l'Hérault

Ce jeudi, le collectif des commerçants et indépendants montpelliérains, composé de 800 livreurs, avait attaqué l'arrêté en justice. Il avait déposé un référé-liberté. "On devait avoir une audience lundi", précise Marouan Mrarda, le président du collectif. Il n'aura pas fallu attendre jusque-là. Ces deux heures supplémentaires sont en tout cas une bouffée d'oxygène pour le collectif. "On va enfin pouvoir retravailler comme les autres et respirer un peu", témoigne Marouan Mrarda, soulagé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess