Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

EN IMAGES - Paris-Roubaix : revivez la course avec France Bleu, partenaire officiel de la 117e édition

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Nord, France Bleu Picardie, France Bleu

Les coureurs s'élancent ce dimanche, à 11h, de Compiègne pour rallier le vélodrome de Roubaix, environ 6 heures plus tard. France Bleu Nord et France Bleu Picardie vous font vivre toute la course et ses coulisses en images.

Départ fictif du Paris-Roubaix
Départ fictif du Paris-Roubaix © Radio France - Florian Dubois

Roubaix, France

C'est le belge Philippe Gilbert qui a remporté le Paris-Roubaix 2019, après un sprint final. 

Paris-Roubaix en direct sur France Bleu

Dès 9h, France Bleu Picardie et France Bleu Nord sont en direct depuis la place du Général De Gaulle, devant le château de Compiègne avec notre consultant, l'ancien coureur cycliste Henri-Paul Fin. 

A 11h, départ de la course, celle-ci est commentée par Stéphane Barbereau, Christian Palka et son consultant, Pascal Sergent, grand spécialiste de Paris-Roubaix. Jean-Sébastien Lebon est au PC sécurité de Villeneuve d'Asq.  Patrick Marlière, Marylin Landais et Hortense Crépin sont le long des secteurs pavés de Maing, Arenberg et du Carrefour de l'Arbre.

Et nous suivons également nos deux reporters VIP : Christopher et Sebastien, deux auditeurs sélectionnés grâce à leurs lettres de motivation.

Le Paris-Roubaix en images 

Le podium du Paris-Roubaix 2019 - Radio France
Le podium du Paris-Roubaix 2019 © Radio France - Antoine de Galzain

Victoire de Philippe Gilbert ! Second : Nils Politt et troisième : Yves Lampaert 

Philippe Gilbert passe la ligne d'arrivée du Paris-Roubaix - Radio France
Philippe Gilbert passe la ligne d'arrivée du Paris-Roubaix © Radio France - Antoine de Galzain
  • Les cyclistes sont dans le vélodrome ! Lampaert revient. Le sprint est lancé. 
  • Les cyclistes sont dans le parc des sports.
  • 17h09 : avantage à Philippe Gilbert. Il peut gagner le prix !

Au vélodrome de Roubaix, tout est prêt pour la photo finale.

Vélodrome de Roubaix : pour l'arrivée du Paris-Roubaix - Radio France
Vélodrome de Roubaix : pour l'arrivée du Paris-Roubaix © Radio France - Antoine De Galzain
Vélodrome de Roubaix pour l'arrivée du Paris-Roubaix - Radio France
Vélodrome de Roubaix pour l'arrivée du Paris-Roubaix © Radio France - Antoine de Galzain
  • Dix kilomètres avant l'arrivée, Philippe Gilbert et Nils Politt sont devant. Peter Sagan semble avoir du mal.
  • Il reste deux secteurs pavés. L'écart se creuse entre les hommes de tête et le peloton.
  • 16h53 : Yves Lampaert et Sep Vanmarcke essaient de remonter près des trois premiers.
  • 16h40 : trois hommes prennent la tête :  Philippe Gilbert, Peter Sagan et Nils Politt
  • 16h29 : Christian Palka : "L'élastique va casser !". Il parle des 6 hommes qui sont en tête et du peloton. Qui va craquer ? Les derniers kilomètres vont être passionnants.

Au carrefour de l'arbre, dès le passage des coureurs, les spectateurs se ruent vers l'écran pour assister à l'arrivée.

Paris-Roubaix : au carrefour de l'arbre. - Radio France
Paris-Roubaix : au carrefour de l'arbre. © Radio France - Hortence Crépin

Christopher et Sébastien, nos deux reporters VIP sont dans la voiture Hauts-de-France, quelques kilomètres devant les cyclistes. S'ils n'ont pas pu emprunter la trouée d'Arenberg, ils ont pu apprécier l'ambiance du parcours.

Sébastien Dennelin au micro de Pascal Toth

  • 46 km de l'arrivée : il y a maintenant 6 coureurs devant avec 36 secondes sur le peloton.
  • 16h00 : Nils Politt et Philippe Gilbert sont en tête, avec vingt-cinq secondes sur le groupe de Peter Sagan. 
  • 15h43 : la course est en train de se jouer ! Christian Palka nous alerte.  

Christian Palka : "Le carrefour de l'arbre est un moment décisif"

15h26 : à 75 km de l'arrivée, le secteur pavé 16 se termine pour les coureurs de tête mais le peloton n'est qu'à 16 secondes.

Au carrefour de l'arbre, les spectateurs sont nombreux. Il fait très froid et ils tentent de se réchauffer par tous les moyens.

Au carrefour de l'arbre, on tente de se réchauffer - Radio France
Au carrefour de l'arbre, on tente de se réchauffer © Radio France - Hortense Crépin
Beaucoup de cyclistes amateurs au carrefour de l'arbre - Radio France
Beaucoup de cyclistes amateurs au carrefour de l'arbre © Radio France - Hortense Crépin

Nos reporters VIP ont fait la pause déjeuner, en charmante compagnie. 

"Ce n'est pas pareil qu'à la télé !

Arrêt déjeuner pour Sébastien et Christopher - Aucun(e)
Arrêt déjeuner pour Sébastien et Christopher - Sébastien Denneulin
Le point repas au secteur pavés n°13, à Orchies est noir de monde. - Aucun(e)
Le point repas au secteur pavés n°13, à Orchies est noir de monde. - Sébastien Denneulin
  • 15h02 : Stijn Vandenbergh est sorti en tête de la trouée d'Arenberg avant de se faire rattraper. 
  • 14h55 : les premiers cyclistes arrivent sur la trouée d'Arenberg.  
  • Au carrefour de l'arbre, c'est le calme avant la tempête. 
Spectateurs au carrefour de l'arbre - Radio France
Spectateurs au carrefour de l'arbre © Radio France - Hortense Crépin
Le public suit la retransmission de la course avant de les voir au carrefour de l'arbre - Radio France
Le public suit la retransmission de la course avant de les voir au carrefour de l'arbre © Radio France - Hortense Crépin
  • Retour vidéo de l’hélicoptère de la Gendarmerie Nationale au niveau du carrefour de l’arbre à 14h20.
Sur la route du Paris-Roubaix - Radio France
Sur la route du Paris-Roubaix © Radio France - Jean-Sébastien Lebon
Sur la route du Pars-Roubaix - Radio France
Sur la route du Pars-Roubaix © Radio France - Jean-Sébastien Lebon

Il y a toujours du monde pour voir passer les cyclistes sur les pavés.

Le public est là sur le secteur des pavés. - Aucun(e)
Le public est là sur le secteur des pavés. - Christopher Delerue

Un moyen de transport sympa pour venir voir les coureurs !

Un spectateur à cheval pour le Paris-Roubaix - Aucun(e)
Un spectateur à cheval pour le Paris-Roubaix - Sébastien Denneulin

Un spectateur très particulier sur la route du Paris-Roubaix, à Viesly.

Un spectateur hors norme sur le Paris-Roubaix - Aucun(e)
Un spectateur hors norme sur le Paris-Roubaix - Sébastien Denneulin
  • A l'arrivée du premier secteur pavé, deux français font partie des neuf hommes qui sont devant. Il y a beaucoup de poussière, c'est très sec.  900 mètres pour ce premier secteur. Le peloton n'a pas beaucoup d'avance : environ 500 mètres. 

A bord de la voiture des Hauts-de-France, nos auditeurs-reporters sont amusés par les photographes qui sont dans des positions très acrobatiques pour saisir les coureurs !

Des photographes acrobates sur la route du Paris-Roubaix - Aucun(e)
Des photographes acrobates sur la route du Paris-Roubaix - Sébastien Denneulin
  • A 13h 15, les cyclistes arrivent sur les pavés. Et là ça se précipite. Adrien Petit est arrivé à s'extraire du peloton. Sans doute trop tôt pour Christian Palka.

Nœud papillon en chambre à air et boucles d'oreilles, lampes de mineurs avec de la dentelle de Ccaudry sont vendus  au début de la trouée d'Arenberg.  A chaque vente, un euro est redistribué à l'association Valentin Apac pour soutenir les malades porteurs d'anomalies chromosomiques.

L'association Valentin Apac - Radio France
L'association Valentin Apac © Radio France - Marylin Landais
Objets en chambre à air. - Radio France
Objets en chambre à air. © Radio France - Marylin Landais

Au café de Maing, on accueille les bus des flamands. Ca fait 15 ans qu'ils viennent voir le Paris-Roubaix ici. 

A la trouée d'Arenberg, Marylin Landais croise un groupe de touristes américains, un conducteur belge flamand et 2 russes qui sont venus pique-niquer.

Groupe de touristes américains venus pique niquer à la trouée d'Arenberg - Radio France
Groupe de touristes américains venus pique niquer à la trouée d'Arenberg © Radio France - Marylin Landais
Pique-nique à la trouée d'Arenberg - Radio France
Pique-nique à la trouée d'Arenberg © Radio France - Marylin Landais

A Villeneuve d'Asq, Jean-Sébastien Lebon est au PC Sécurité pour guider la circulation. Devant lui, la carte de surveillance des véhicules sur le terrain. Chaque véhicule a sa positon actualisée toutes les 30 secondes.

C’est la carte de surveillance des véhicules déployés sur le terrain. - Radio France
C’est la carte de surveillance des véhicules déployés sur le terrain. © Radio France - Jean-Sébastien Lebon
  • A presque une heure de course, la moyenne est d'environ 44 km/h. Dix secondes d'avance pour deux hommes sur le peloton : Marco Marcato et Mads Pedersen.
  • Les conditions climatiques sont mitigées : soleil mais un vent de nord s'est levé, vent de face froid qui risque de ralentir les coureurs.
  • Après 18 minutes de course, c'est le coureur Kazakhstan Dimitry GRUZDEV de la team Astana qui est en tête.

Jean-Claude POULAIN le patron du Pénalty à Maing qui attend de pieds fermes les Flamands qui ont élu QG de leurs rencontres avant le  passage des coureurs.

Jean Claude POULAIN le patron du Pénalty à Maing qui attend de pieds fermes les Flamands qui ont élu QG de leurs rencontres avant le  passage des coureurs - Radio France
Jean Claude POULAIN le patron du Pénalty à Maing qui attend de pieds fermes les Flamands qui ont élu QG de leurs rencontres avant le passage des coureurs © Radio France - Patrick Marlière

Nos deux reporters sont dans la course, dans la voiture des Haut-de-France. Et pour Sébastien Denneulin, c'est un rêve : le chauffeur est Sébastien Minard, ancien professionnel et picard ! 

Sébastien vit un rêve.

Sébastien Minard, ancien professionnel. - Aucun(e)
Sébastien Minard, ancien professionnel. - Sébastien Denneulin

11h : c'est l'heure du départ fictif, et comme nous le signale Henri Paul Fin, l'heure c'est l'heure. 

Départ fictif du Paris-Roubaix - Radio France
Départ fictif du Paris-Roubaix © Radio France - Florian Dubois
Départ fictif du Paris-Roubaix - Radio France
Départ fictif du Paris-Roubaix © Radio France - Florian Dubois
Juste avant le départ du Pars-Roubaix - Aucun(e)
Juste avant le départ du Pars-Roubaix - Sébastien Denneulin

Arnaud Demarre, le picard, est aussi un coureur à suivre. Il sera sûrement dans les premiers à Roubaix.

Arnaud Démarre - Radio France
Arnaud Démarre © Radio France - Florian Dubois

Peter Sagan, le vainqueur de l'an passé est très attendu sur cette édition 2019. 

Peter Sagan, triple champion du monde et tenant du titre du Paris-Roubaix - Radio France
Peter Sagan, triple champion du monde et tenant du titre du Paris-Roubaix © Radio France - Florian Dubois
Peter Sagan - Radio France
Peter Sagan © Radio France - Antoine de Galzain

Andréa Tafi a gagné le Paris-Roubaix en 1999. Vingt ans mais c'est comme si c'était hier. Il aurait voulu participer à la course pour montrer que le vélo n'a pas d'âge. 

Andrea Tafi, vainqueur de Paris-Roubaix en 1999

L'ancien coureur italien, Andrea Tafi, vainqueur de Paris-Roubaix en 1999 - Radio France
L'ancien coureur italien, Andrea Tafi, vainqueur de Paris-Roubaix en 1999 © Radio France - Stéphane Barbereau

Avant la course, les coureurs signent le protocole de départ sur le podium. Le dossard est mis, il est vérifié. Ensuite ils traversent la salle avec les invités.  Sébastien Denneulin, le reporter VIP de France Bleu, assiste à celle de Adrien Petit, son préféré ! 

Signature protocolaire de Adrien Petit, arrageois du Team Direct Energie - Aucun(e)
Signature protocolaire de Adrien Petit, arrageois du Team Direct Energie - Sébastien Denneulin

Pourquoi un départ fictif ? La réponse de Henri-Paul Fin : "C'est pour la sécurité. Il est nécessaire de faire un vrai départ à la sortie de la ville pour éviter tous les problèmes de circulation. Ca permet d'avoir un départ dans de bonnes conditions. La route est bien dégagée et la sécurité des coureurs est vraiment au maximum. "

Nos deux reporters VIP, Christopher et Sébastien interviennent à l'antenne aussi.

Sébastien avec Maxime Schneider - Aucun(e)
Sébastien avec Maxime Schneider - Sébastien Denneulin

Jimmy Casper, ancien coureur cycliste au micro de France Bleu, raconte ses souvenirs de la course.

Jimmy Casper au Paris-Roubaix - Radio France
Jimmy Casper au Paris-Roubaix © Radio France - Florian Dubois

Dimanche, il est 10h. Les supporters sont maintenant nombreux à attendre le départ fictif.

Avant le départ du Paris-Roubaix - Radio France
Avant le départ du Paris-Roubaix © Radio France - Florian Dubois
Pascal Sergent, historien de Paris-Roubaix,  Vincent Schneider,  animateur à France Bleu Picardie et Henri-Paul Fin, ancien coureur cycliste - Radio France
Pascal Sergent, historien de Paris-Roubaix, Vincent Schneider, animateur à France Bleu Picardie et Henri-Paul Fin, ancien coureur cycliste © Radio France - Stéphane Barbereau

Départ de la caravane publicitaire.

La très attendue caravane publicitaire part de Compiègne. - Radio France
La très attendue caravane publicitaire part de Compiègne. © Radio France - Sébastien Barbereau

Au village de départ, les premières équipes arrivent, dont la seule locale : Cofidis. 

La seule équipe régionale : la team Cofidis - Aucun(e)
La seule équipe régionale : la team Cofidis - Sébastien Denneulin
Arrivée des premières équipes - Aucun(e)
Arrivée des premières équipes - Sébastien Denneulin

Thierry Adam, la voix du Paris-Roubaix : "Dans la tête c'est compliqué cette course !"

Thierry Adam- Vincent Schneider- Henri Paul Fin - Radio France
Thierry Adam- Vincent Schneider- Henri Paul Fin © Radio France - Florian Dubois

Sébastien Denneulin, notre second reporter VIP est arrivé au village et découvre l'ambiance du village.

A l'intérieur du village, il est possible de s'essayer aux pavés ! - Aucun(e)
A l'intérieur du village, il est possible de s'essayer aux pavés ! - Sébastien Denneulin

Christopher Delerue, un de nos deux reporters VIP est arrivé de bonne heure aussi. Il découvre les lieux.

Le podium d'animation à Compiègne - Aucun(e)
Le podium d'animation à Compiègne - Christopher Delerue

Dimanche 14 avril, il n'est pas encore huit heures mais déjà Florian Dubois, notre régisseur, est sur place pour poser les banderoles. Un beau travail sur la ligne du départ par exemple.

Avant le départ du Paris-Roubaix - Radio France
Avant le départ du Paris-Roubaix © Radio France - Florian Dubois
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu