Société

A Super-Besse, on n'a pas de neige mais on a des idées

Par Jade Peychieras, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 19 décembre 2016 à 6:18

Vue de la station de Super-Besse ce dimanche.
Vue de la station de Super-Besse ce dimanche. © Radio France - Jade Peychieras

Premier week-end de ski... sans flocon pour la station de Super-Besse, dont les pistes restent fermées pour le moment. Pas de chutes de neige, et une inversion des températures qui ne permet pas de faire fonctionner les canons à neige. Mais les vacanciers gardent le moral.

Pas de neige, pas de ski ! Comme l'année dernière, les vacances de Noël commencent sans flocons dans le Massif Central. Dans certaines stations, il ne fait même pas assez froid pour faire fonctionner les canons à neige, comme à Super-Besse. Si bien que toutes les pistes sont fermées. Mais heureusement, les vacanciers ont plus d'un tour dans leur sac, comme Eponine, venue avec toute sa famille : "Une fois que la réservation est faite, on ne peut pas annuler, donc on est venus prendre l'air quand même, optimise-t-elle. On reviendra en février ! On va faire d'autres choses !". Car même s'il n'y a pas de neige, il faut bien occuper les petits : Noam et Robin qui ont déjà quelques idées : "On peut faire de la luge d'été, on peut aller se balader", commence Noam. "On peut faire de la tyrolienne et aller tout en haut de la montagne avec les télésièges", poursuit Robin. D'autres activités comme des balades en trottinette, du VTT ou de la randonnée sont aussi proposées.

Pas de neige, pas de ski. Pas de ski... pas de ski.  - Radio France
Pas de neige, pas de ski. Pas de ski... pas de ski. © Radio France - Jade Peychieras

Mais il ne faudrait pas oublier non plus les parents. Et pour Paulin, pour commencer les vacances, rien ne vaut "l'apéro ! Boire pour oublier le manque de neige... avec modération ! Et puis comme on ne conduit pas et qu'on ne skie pas, il n'y a pas de risque, glisse-t-il. C'est vraiment frustrant comme situation, mais bon, c'est toujours mieux que d'être à la maison !" conclue-t-il.

Et avec un peu de chance, le Père Noël de Météo France lui apportera peut-être un peu de neige avant le 25 décembre.