Société

Superstition : le mot que les marins ont interdiction de prononcer !

Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan vendredi 13 février 2015 à 17:50

Armada 2008 les voiliers la nuit à Rouen
Armada 2008 les voiliers la nuit à Rouen © L'Armada de la Liberté

Tous les amoureux de la mer, professionnels et plaisanciers, savent qu'il y a un mot à ne jamais prononcer sur un bateau, c'est "lapin". Mais pourquoi donc ce mot-là et pas un autre ? Amusant et insolite à la fois.

En ce vendredi 13 février, ceux qui croient à la chance se précipitent chez leur buraliste pour faire un Loto ou pour acheter un jeu de grattage, les plus superstitieux évitent de passer sous un échaffaudage ou de croiser un chat noir, quant aux marins ils évitent de prononcer un mot, un seul. Le mot "lapin" . Cette superstition remonte à des temps très anciens et aujourd'hui encore, les navigateurs, les marins, les pêcheurs, les plaisanciers, le monde de la mer en général ne dira jamais le mot "lapin" sur un bateau, on parlera plutôt de "la bête aux longues oreilles" explique mi-amusé mi-sérieux Bernard Lefèvre, le président de l'association Nantes Port Accueil.

L'histoire de lapins échappés de leur cage et qui ont grignoté les cordages d'un navire

  Quiconque prononcerait le mot lapin sur un bateau court le risque d'une avarie ou en tout cas d'un mauvais présage. L'histoire rebondit ainsi de port en port depuis les temps anciens où l'on raconte que des lapins embarqués sur un navire s'étaient échappés de leur cage et avaient rongé les cordages et les textiles qui servaient au saisissage à l'intérieur des cales, c'est à dire au calage des marchandises. Le bateau avait alors été déstabilisé par son chargement et il avait chaviré.  Voilà pourquoi le lapin est associé à un mauvais présage pour le monde de la mer.