Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sur l'axe Tours-Chinon, l'abaissement de la vitesse à 80 km/h divise riverains et automobilistes

mardi 9 janvier 2018 à 5:03 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le gouvernement doit annoncer mardi l'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale sur les routes secondaires, contre 90 km/h jusqu'alors. Sur l'axe Tours-Chinon, la mesure divise automobilistes et riverains.

13.000 automobilistes empruntent l'axe Tours-Chinon chaque jour
13.000 automobilistes empruntent l'axe Tours-Chinon chaque jour © Maxppp - Jérémie Fulleringer/l'Yonne Républicaine

C'est ce mardi que le gouvernement doit rendre sa décision concernant l'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale sur les routes secondaires au lieu de 90 km/h actuellement. Le sujet fait polémique, mais selon le conseil national de sécurité routière, cela permettrait de sauver entre 200 et 400 vies par an

32 décès sur les routes d'Indre-et-Loire en 2017 ?

Il faut dire que la mortalité sur les routes est repartie à la hausse depuis 2014. La tendance de 2017 n'est pas bonne : +0,9% sur les onze premiers mois de l'année par rapport à 2016. En Touraine en 2017, 32 personnes se sont tuées contre 34 en 2016. Alors réduire la vitesse maximale à 80km/h sur les routes secondaires, peut-il permettre de réduire la mortalité routière ? Sur l'axe Tours-Chinon, axe très fréquenté, la mesure est diversement commentée. Près de 13.000 véhicules empruntent chaque jour cette portion de la D751 entre Chinon et Azay-le-Rideau. C'est l'enfer, une route infernale, estime Isabelle qui emprunte souvent cet axe routier. 

Je me suis déjà fait doubler plein de fois, même en roulant à 90 km/h. Ce sera pas plus respecté avec le 80. Il nous font des voitures qui roulent de plus en plus vite , ça colle pas - Jean-Claude un usager de la RD751

Pourtant selon Roseline qui habite Chinon,  même si la route est en ligne droite et traverse la forêt, ce n'est pas un axe si accidentogène, sauf les animaux la nuit. Les excès de vitesse en eux-mêmes, ne sont pas dangereux. C'est une fausse bonne idée. 

Une cinquantaine d'automobilistes seraient verbalisés chaque semaine pour des excès de vitesse sur cet axe

Sur cet axe, la gendarmerie effectue chaque semaine 4 à 5 contrôles routiers. Une cinquantaine d'automobilistes seraient verbalisés par semaine, avec parfois des vitesses à 120 km/h au lieu de 90. En Indre-et-Loire, c'est près de 3.000 kms de routes qui sont limitées à 90 km/h.