Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Sur la route des vacances, pas beaucoup de monde à l'aire de Phalempin

-
Par , France Bleu Nord

L'été 2020 pourrait être celui d'une baisse d'affluence pour les aires d'autoroute et leurs stations-service, dans le contexte sanitaire actuel. Comme sur l'aire de Phalempin. Ici, surtout des belges et des hollandais, mais on ne se bouscule pas à l'heure du déjeuner pour le début des vacances.

L'aire de Phalempin est la première après la frontière belge sur l'A1
L'aire de Phalempin est la première après la frontière belge sur l'A1 © Maxppp - Jean Pierre FILATRIAU

"Je ne suis pas inquiet, nos clients seront là". Alexandre Huybrechts, le directeur de la station Total située sur l'aire de Phalempin veut rester positif. Pourtant, aux alentours de midi ce samedi, peu de monde attablé sur les tables de pique-nique à l’extérieur de la station ou à l'intérieur pour manger. En tout cas rien à voir avec un premier week-end de juillet normal où "de 11h à 15h, ça ne désemplit pas", constate Alexandre Huybrechts.

Parmi les voyageurs en pause du jour, Rose et Simon, un couple de Néerlandais, se rendent avec leurs cinq enfants en Normandie. Un séjour prévu depuis longtemps, que la crise sanitaire n'a pas remis en cause. "On a été bien informé sur ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire  pour être le plus en sécurité possible" affirme Rose. Elle apprécie de ne pas voir trop de monde sur l'aire d'autoroute. "C'est bien, comme ça on peut mieux respecter les distances". 

On a l'impression que la situation est sous contrôle

Bert aussi vient des Pays-Bas. Devant son camping-car "rétro" des années 1980, il n'est pas inquiet avec le coronavirus. Lui et sa famille était partis pour rester à la maison cet été... "Mais quand on a eu l'information que l'on pouvait aller en France, on a changé nos plans. On a l'impression que la situation est sous contrôle."

A l'intérieur de la station service, pas plus de monde. Ici, on respecte évidemment gestes barrières et port du masque. Un masque que Jean, parti de Lille pour un anniversaire, a oublié dans sa voiture. "ll y a un peu de relâchement, on sent que les gens sont plus détendus avant de partir en vacances." Pour le moment, la distanciation sociale est bien respectée lors de ce premier week-ends de vacances. Mais les gérants de stations-service sur le bord des autoroutes espèrent voir plus de monde au cours des week-ends de cet été très particulier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess