Société

Surveillance renforcée et interdictions diverses pour la Saint-Sylvestre

Par Laurent Vareille, France Bleu Azur vendredi 30 décembre 2016 à 15:22

Policiers aux marché de noël
Policiers aux marché de noël © Maxppp - Franck Fernandes

La nuit de la Saint-Sylvestre sera particulièrement surveillée par les forces de l'ordre dans le département des Alpes-Maritimes. Attentat du 14 juillet, état d'urgence, risque majeur, tous les acteurs de la sécurité sont sur le qui-vive.

C'est un grand jeu chez les journalistes: tenter de savoir combien de policiers, gendarmes et militaires seront mobilisés pour la nuit de la Saint-Sylvestre. Dans le département des Alpes-Maritimes, ces chiffres sont secrets. "Il y a d'importants moyens supplémentaires par rapport à l'année dernière, se borne à préciser François-Xavier Lauch, directeur de cabinet du préfet azuréen. Nous aurons les moyens de contrôler la frontière, de manière forte. De contrôler la voie publique, particulièrement dans les grandes villes. Nous n'oublierons pas non plus les axes routiers. Nous seront partout !"

Les policiers municipaux sur le terrain, eux aussi

L'affirmation vient d'en haut. Une circulaire est récemment descendu du ministère de l'intérieur qui souhaite une vigilance à tous les étages. La préparation a donc eu lieu il y a déjà un mois. "Nous avons travaillé avec toutes les villes azuréennes pour sécuriser les lieux qui accueilleront du public, précise François-Xavier Lauch. Les policiers municipaux seront eux aussi sur le terrain". Un hélicoptère a par exemple survolé Nice pour repérer les objets potentiellement stockés sur les toits des immeubles dans certaines cités et lancés le cas échéant. Les pompiers effectueront le plus possible de sorties en compagnie de la police.

Interdiction des pétards sur la voie publique

Enfin plusieurs arrêtés préfectoraux ont été activés pour interdire les pétards, feux d'artifice sur la voie publique, la consommation d'alcool dans les rues de centres villes, la vente à emporter de produits inflammables. Tout a été fait pour que le passage de 2016 à 2017 se fasse le plus calmement possible sur la Côte d'Azur.