Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Suspension du vaccin Janssen : 20.000 doses ont été commandées en Bretagne

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

L'utilisation du vaccin Janssen du laboratoire Johnson & Johnson a été suspendu aux Etats-Unis. Sa distribution est suspendue en Europe et l'agence européenne des médicaments doit donner son avis sur ce vaccin la semaine prochaine. En Bretagne, 20.000 doses avaient été commandées.

20.000 doses de vaccins ont été commandées pour la Bretagne.
20.000 doses de vaccins ont été commandées pour la Bretagne. © Maxppp - Rob Engelaar

Un nouveau grain de sable dans la mécanique de vaccination. Ce mardi 13 avril, le laboratoire Johnson&Johnson a décidé de reporter le déploiement de son vaccin Janssen en Europe. L'apparition - rare - de caillots de sang chez des personnes vaccinées a poussé le laboratoire a suspendre son utilisation aux Etats-Unis et en Afrique du Sud.

20.000 pour les pharmaciens, médecins et infirmiers

Quelques 200.000 doses sont déjà arrivées en France pour être acheminées dans les cabinets de médecin et les pharmacies. Mais ce nouveau couac risque de ralentir la distribution des flacons. Selon l'agence régionale de santé, en Bretagne, 20.000 doses ont été commandées pour être envoyées aux professionnels de santé de la région. Les livraisons devaient se faire dans les prochaines semaines mais elles sont désormais suspendues à un avis de l'agence européenne des médicaments.

Ce retard ne devrait cependant pas trop perturber les prises de rendez-vous dans les cabinets des généralistes. "Nous avions le droit à un flacon par professionnel, sachant qu'un flacon représente cinq doses c'est très peu," explique Isabelle Ezanno, médecin généraliste dans le Morbihan et membre du syndicat MG France. "Je sais que plusieurs collègues ont choisi de ne pas programmer de rendez-vous avant la réception des doses car nous avons déjà des soucis avec l'AstraZeneca. On a choisi de freiner un peu car les discours changent beaucoup en ce moment."

Un retard dans la vaccination

L'avis des experts du médicament est très attendu. Sans le vaccin Janssen, la campagne de vaccination pourrait prendre un nouveau retard. Huit millions doses sont attendues en France d'ici le mois de juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess