Société

Syrie : un Marnais achemine de l'aide humanitaire

Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Champagne-Ardenne mercredi 14 décembre 2016 à 12:11

La ville d'Alep, dévastée, est désormais aux mains du régime de Bachar Al-Assad.
La ville d'Alep, dévastée, est désormais aux mains du régime de Bachar Al-Assad. © AFP - George Ourfalian

Bouleversé par le sort des populations civiles en Syrie, un pharmacien marnais a créé une association et se mobilise depuis plusieurs années pour apporter des vivres et des médicaments au plus près des zones de combat. Un nouveau convoi part cette semaine.

Issam Moussly, qui achemine régulièrement depuis 2012 des vivres et des médicaments en Syrie, va faire partir un nouveau convoi cette semaine. Ce pharmacien de Pleurs, près de Sézanne (Marne), est le président de l'association Urgence Solidarité Syrie. L'ONG a réussi à collecter 15 tonnes de médicaments, qui seront chargées dans deux camions prenant la direction de la Syrie, où le conflit a fait plus de 310.000 morts en près de 6 ans selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les camions stationneront sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris

Issam Moussly n'accompagnera pas cette fois-ci les camions jusqu'à la frontière turco-syrienne mais sera présent ce jeudi à Paris sur le parvis de l'Hôtel de Ville où ses 2 camions stationneront, à l'invitation de la maire Anne Hidalgo. "Avec la mobilisation d'autres associations, il y aura au total 4 ou 5 camions sur le parvis de la mairie de Paris" a fait savoir Issam Moussly à France Bleu Champagne-Ardenne. Le convoi prendra ensuite la chemin de la Belgique, où il sera rejoint par de nouveaux camions d'aide humanitaire, avant de gagner la frontière turco-syrienne. "Au total, avec l'aide d'autres d'associations européennes, nous espérons pouvoir acheminer une dizaine de camions, qui arriveront en Syrie d'ici Noël" déclare Issam Moussly.

Nous sommes tous concernés par ce qui se passe à Alep - Issam Moussly

"Le moment est venu d'agir le plus vite possible" s'alarme le pharmacien. Issam Moussly lance un appel : "Il y a un massacre à ciel ouvert, un holocauste à ciel ouvert qui se passe à moins de 5 heures de France. Nous sommes tous concernés par ce qui se passe à Alep. Si moi je fais cet effort c'est pour que les civils restent chez eux, à Alep ou à Damas, qu'ils ne soient pas humiliés les pieds nus dans la neige." L'association lance un appel aux dons sur son site internet : http://www.urgencesolidaritesyrie.com/.

Issam Moussly lance un appel à la mobilisation pour les Syriens