Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

45.000 tonnes d'ordures ménagères désormais traitées à Montblanc dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Les déchets de 130.000 habitants du SICTOM de Pézenas-Agde sont désormais traités par bio-stabilisation. Plus de 11 millions d'euros ont été investis dans une nouvelle unité, installée à Montblanc. L'acheminement par route des ordures dans les départements limitrophes est donc terminé.

L'intérieur de Valohé
L'intérieur de Valohé © Radio France - Stéfane Pocher

Montblanc, France

Les déchets ménagers du SICTOM (syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères) Pézenas-Agde (58 communes) sont désormais traités sur place. Ils ne sont donc plus envoyés dans les départements limitrophes. Une unité de bio-stabilisation a été inaugurée en grande pompe ce mercredi. Le site Valohé (Valorisation Ouest Hérault Mont-Blanc) est installé sur la route de Bessan, à la sortie de Montblanc. L'espace, bien dissimulé par une haie d'arbres, éloigné des habitations, passe inaperçu. Il est en mesure de traiter jusqu’à 60.000 tonnes d’ordures ménagères par an. ''Mais pas question de traiter ici tous les déchets de la terre'', assurent les responsables du site. 

Un investissement de plus de 11 millions d’euros

Ce centre Valohé était attendu depuis plus de 20 ans, rappelle Alain Vogel-Singer, le président du SICTOM.  Jusqu’à présent, les déchets des 130.000 habitants étaient traités dans les départements voisins, notamment l'Aude ou les Pyrénées-Orientales. Évidemment, en période estivale, le traitement est bien plus important. L'unité tournera alors à plein régime.

45.000  tonnes d'ordures étaient ainsi exportés, représentant un coût non-négligeable. Pire demain, puisque la taxe de mise en décharge devrait doubler dans les cinq prochaines années. Il y avait donc une nécessité d'investir dans cette unité en service depuis juin dernier.

Écologiquement ces déplacements de camions, ce n'était plus possible, dit Yves Le Gratiet, le directeur du SITCOM Pézenas Agde

Tous les déchets ménagers, les fameux sacs poubelle noirs sont désormais acheminés dans cette unité de valorisation. Ils sont préalablement triés à l'aide de capteurs optiques, permettant de valoriser l'acier, l'aluminium, puis les restes de papier et de carton. Le but est de diminuer significativement (par deux) l'enfouissement technique.

Nous n'accepterons que les déchets de l'ouest Hérault assure Alain Vogel-Singer, le président du SICTOM et maire de Pézenas

"C'est une véritable installation industrielle. Nous organiserons des visites pour permettre au public de la découvrir."

Centre de Valorisation des déchets de Mont-Blanc - Radio France
Centre de Valorisation des déchets de Mont-Blanc © Radio France - Stéfane Pocher

La ferraille est enlevée avec d’énormes aimants. Les papiers cartons oubliés sont aspirés. La matière est ensuite stabilisée avec une perte en eau. Ce qui ne peut être valorisé est alors enfoui dans le centre de stockage à proximité dont la gestion (délégation de service public) a été confiée à la société Paprec pour une durée de 25 ans. 

Les déchets non recyclables sont ensuite enfouis à proximité dans cet immense trou - Radio France
Les déchets non recyclables sont ensuite enfouis à proximité dans cet immense trou © Radio France - Stéfane Pocher

L'investissement s'élève à 11.5 millions d'euros (HT), sans l'achat des terrains. Valohé emploie six salariés (en CDI). L'équipe est renforcée l'été en raison des pics d'activité.

Un système de gestion des odeurs par bio-filtre a été installée pour éviter les nuisances olfactives tant décriées comme par exemple par les riverains de Montimas. L'air intérieur est ainsi aspiré par un système capable de traiter 95.000 mètres cubes par heure. Les substances malodorantes sont ainsi transformées en composés inodores.  A voir avec le temps, mais pas certains que les habitants de la commune de Bessan, hostiles à cette unité soient rassurés.  La mairie qui a d'ailleurs déposé plusieurs recours ces derniers dernières années et à plusieurs étapes du projets n'était représentée à l'inauguration ce mercredi.

Le SICTOM assure par ailleurs qu'il n'accueille pas l'excédant de déchets que Valorbi n'est pas en mesure de traiter à Béziers. "Nous n'avons pas été sollicités".

Les déchets ont de la valeur

À l'horizon 2023, une unité de méthanisation sera mise en place pour valoriser les biodéchets (les poubelles oranges pour ceux qui sont équipés).  D’ici là, un centre de tri nouvelle génération verra le jour à Montblanc afin de recycler cette fois, tout ce que vous mettez dans les poubelles jaunes. Cette installation traitera ainsi les déchets de 600.000 habitants (sept collectivités : SICTOM de Pézenas-Agde, agglo de Béziers Méditerranée, Sète Agglopôle, Syndicat Centre Hérault, Grand-Orb, la Domitienne, et Sud-Hérault).

Le SICTOM Pézenas-Agde est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) créé en 1976 par l’association de 12 communes héraultaises (Alignan-du-Vent, Aumes, Castelnau-de Guers, Caux, Lézignan-la-Cèbe, Montagnac, Nézignan-l’Evêque, Pézenas, Pinet, Pomérols, Saint-Thibéry et Servian) volontaires pour déployer ensemble des moyens nécessaires pour assurer la collecte et le traitement des ordures ménagères.

Aujourd’hui, le SICTOM est composé de deux communautés d’agglomération et deux communautés de communes. Au total, ce sont 58 communes et une population permanente de 130.022 habitants sédentaires (source INSEE). La particularité du territoire repose sur une forte fréquentation touristique pendant la période estivale.

Le Sictom Pèzenas -Agde - Aucun(e)
Le Sictom Pèzenas -Agde - .
Choix de la station

France Bleu