Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans le Tarn-et-Garonne, l'hypothèse d'un reconfinement ne fait sourire personne

-
Par , France Bleu Occitanie

De nouvelles mesures doivent être annoncées pour enrayer l'épidémie. Parmi les pistes abordées, celle d'un nouveau confinement. Une hypothèse qui fait peur et qui partage aussi la population. Illustration au marché de Montech dans le Tarn-et-Garonne.

La mairie de Montech en arrière-plan.
La mairie de Montech en arrière-plan. © Radio France - Marius Delaunay

Au traditionnel marché de Montech, nombreux sont les commerçants à se dire "fatigués" par les mesures, voire même éreintés et à bout de force si jamais un couvre-feu devait s'appliquer. Pour Valérie, habituée à vendre ses fruits et légumes sur le marché, ce serait même le pire des scénarios. "Ils veulent nous tuer", glisse t-elle simplement. 

Un reconfinement est en effet une des pistes envisagées pour stopper l'épidémie. Emmanuel Macron s'exprimera sur le sujet ce mercredi soir à 20h. 

D'autres commerçants comme Xavier sont du même avis que Valérie et parlent même "d'une ânerie". Ils n'en voient en tout cas pas l'intérêt, tout en admettant qu'il faudra bien se plier aux mesures coûte que coûte. 

La question divise, interpelle mais ne laisse jamais différent, surtout sur un marché comme celui de Montech où elle est au centre des discussions. Certains estiment même qu'un reconfinement serait même logique et bienvenu pour se rassurer. "Les gens ont peur" affirme Huguette, une retraitée favorable au confinement. 

Fermeture des lieux publics

La mairie de Montech a déjà pris de son côté des mesures restrictives. Les bâtiments et lieux publics sont désormais fermés jusqu'à nouvel ordre, sauf pour les groupes scolaires. "Un mal nécessaire" pour le maire, Jacques Moignard. "C'est très pesant économiquement et socialement, mais on ne peut juste pas faire autrement". 

Les derniers chiffres de l'épidémie ne permettent pas non plus de se rassurer. On détecte désormais 16.000 nouveaux cas de Covid-19 chaque semaine en Occitanie, soit presque trois fois plus qu'il y a un mois. Dans le Tarn-et-Garonne, 89% des lits de réanimation sont occupés par des patients porteurs du coronavirus, soit le taux le plus élevé de l'ex-région Midi-Pyrénées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess