Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un lycéen d’Albi empêché de se maquiller déclenche une vague de soutien

mercredi 20 février 2019 à 11:28 Par Sandrine Morin, France Bleu Occitanie et France Bleu

Lundi 18 février, Alexis, élève de 17 ans au lycée Bellevue d’Albi dans le Tarn, a été convoqué par la CPE de son établissement. On lui aurait demandé de ne plus se maquiller pour venir en cours. Depuis, les élèves de la Cité Scolaire se mobilisent.

Alexis, devant son lycée, sans maquillage.
Alexis, devant son lycée, sans maquillage. © Radio France - SM

Albi, France

Les lycéens du Tarn ne parlent que de lui. Le tweet d’Alexis qui se demande pourquoi il n’a pas le droit de se maquiller fait déjà le tour de France. Alexis, élève en première L-ES au lycée Bellevue d'Albi, a été convoqué à deux reprises par la direction de son établissement à propos du maquillage qu’il porte très régulièrement. 

Vu dans le self avec talons et maquillage  

"Elle m’a dit que je n’avais pas une tenue adaptée". Et selon lui, tout est partie de l’appel d’une mère d’élève de sixième. "Un parent a appelé le lycée car sa fille m’a vu au self avec mes talons et du maquillage." Mais le jeune homme qui est désormais sans maquillage persiste. 

On est dans une société qui change, où les codes se renversent. Et il faut s’assumer. Les hommes ont le droit de se maquiller. C’est un accessoire. C’est de l’art. Je ne vois pas où est le problème.

Opération maquillage pour tous 

Pour se mobiliser contre cette interdiction, la réaction a été très rapide. Mardi, devant le lycée, les élèves se sont tous maquillés. Filles et garçons ont ainsi affiché leur soutien à leur camarade. L’opération devrait se renouveler jeudi 21 février. 

Les lycéens se disent étonnés car Bellevue a la réputation d’être un lycée très ouvert , où le projet pédagogique permet à chacun d’assumer ses différences. 

Atténuer 

La direction de l'établissement confirme les faits rapportés par l'élève. Le proviseur veut simplement nuancer. " On lui a juste demandé d’atténuer son maquillage qui était outrancier ce jour-là." Et surtout poursuit Maryline Merle, la proximité des collégiens dans cette Cité Scolaire (qui réunit collége et lycée) oblige les élèves à être plus modérés. "Alexis n'a pas à choquer les plus jeunes. Et un maquillage sur un garçon, ça peut choquer. Ici personne n'est maquillé comme cela, et pourtant on a des cheveux rouges, verts, jaunes au lycée. On est habitué.