Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Téléperformance à Belfort : les salariés raccrochent pendant une heure

vendredi 4 janvier 2019 à 17:50 - Mis à jour le vendredi 4 janvier 2019 à 19:34 Par Nicolas Wilhelm et Jonathan Landais, France Bleu Belfort-Montbéliard

C'est une première sur le site belfortain. Une cinquantaine de salariés de Téléperformance, centre d'appels SFR, a débrayé ce vendredi pendant une heure devant leur établissement du Techn'home. Ils protestaient contre les nouveaux horaires qui s'appliquent à compter de février.

 A l'appel du syndicat Sud, 99% du personnel de Téléperformance à Belfort a débrayé une heure ce vendredi matin.
A l'appel du syndicat Sud, 99% du personnel de Téléperformance à Belfort a débrayé une heure ce vendredi matin. © Radio France - Nicolas Wilhelm

Belfort, France

La quasi-totalité du personnel du centre d'appel pour SFR a quitté son poste de travail ce vendredi à l'appel du syndicat Sud, syndicat majoritaire. Les salariés ont débrayé entre 11h et 12h pour protester contre les conditions de travail et les nouveaux horaires imposés par la direction à partir de février à cause d'un nouveau contrat passé avec EDF.

On est au milieu d'un volcan ! - Benjamin Cerruti-Salvador, délégué Sud

Ce nouveau contrat va chambouler les horaires et les habitudes de vie des salariés, selon le syndicat Sud, majoritaire à Belfort. " On demande d'avoir sa pause déjeuner à la même heure sur une même semaine, commencer tous les jours à la même heure, avoir des plannings stables pour équilibrer sa vie privé et sa vie professionnelle. Le corps va en prendre un coup. Beaucoup de personnes ont des nounous, comment faire ? Nous sommes dans un contexte explosif comme au milieu d'un volcan" explique son délégué Benjamin Cerruti-Salvador.

7 ans d'ancienneté pour ... 1 080 euros par mois  

La plupart des salariés présents à l'extérieur du centre d'appel n'ont pas souhaité s'exprimer au micro à quelques exceptions. " Ce n'est pas possible de commencer une fois à 8h, une fois à midi la même semaine et avoir une vie correcte. La nounou refuse de prendre nos enfants et on est bloqué. On manifeste parce qu'il faut que ça bouge" témoigne Flora, une jeune mère de famille qui travaille depuis 7 ans à Téléperformance pour un salaire de 1 080 euros hors prime.

Aucune décision n'est prise, selon la direction

Selon la direction du site belfortain, aucune décision est actée.  "Rien n'est gravé dans le marbre concernant les nouveaux horaires. L'heure est à la réflexion et aux explications" indique la directrice Wafa Bouajaj. Un comité d'hygiène et de sécurité est convoqué pour le 15 janvier.

Dans un communiqué publié en début de soirée (vendredi) la direction confirme qu'un "contrat avec un nouveau client va démarrer mi-février 2019, permettant de maintenir l'activité du site", ajoutant : "la volonté de Teleperformance France est d’aboutir dans les meilleurs délais à une planification du travail répondant aux attentes de ses salariés et de son client (...) une réunion de CHSCT est prévue mi-janvier "afin de poursuivre les échanges sur le sujet".

Le Hall du site Téléperformance de Belfort n'a pas désemplit pendant une heure ce vendredi - Radio France
Le Hall du site Téléperformance de Belfort n'a pas désemplit pendant une heure ce vendredi © Radio France - Nicolas Wilhelm

Le centre d'appel Téléperformance de Belfort rassemble une centaine de salariés.