Société

Téléphones portables en prison : le milieu carcéral divisé en Touraine

Par Théo Maneval, France Bleu Touraine mercredi 12 mars 2014 à 13:53

La prison de Réau, en Seine-et-Marne
La prison de Réau, en Seine-et-Marne © MaxPPP

Le Contrôleur général des prisons Jean-Marie Delarue a remis son rapport annuel ce mardi matin. Il s'intéresse notamment aux moyens de communication en prison, et propose d'autoriser les détenus à utiliser, sous contrôle, des téléphones portables et une messagerie internet pour rester en contact avec leurs familles ou chercher du travail. Dans le milieu carcéral tourangeau, la proposition divise.

Pour le Contrôleur général des prisons, Jean-Marie Delarue, autoriser l'utilisation sous contrôle de téléphones portables et d'Internet par les détenus permettrait d'apaiser le climat dans les prisons , sans poser de grave problème en matière de sécurité. Selon lui l'analyse des téléphones confisqués jusqu'ici dans les prisons montre qu'ils servent essentiellement à rester en contact avec la famille à l'extérieur, et non à poursuivre des trafics ou préparer des évasions .

Mais en Touraine, le visiteur des prisons Henri Gaumé et les surveillants de la maison d'arrêt de Tours sont plus réservés sur la proposition, voire franchement opposés à sa mise en oeuvre.

"Ceux qui veulent s'évader ont les moyens de s'organiser indépendamment des portables"

Prisons ENRO

Les surveillants de prison regrettent que plus de moyens soient consacrés aux détenus plutôt qu'à améliorer leurs propres conditions de travail. Ils craignent qu'à force, la prison ne fasse plus peur aux délinquants potentiels.

"Si on leur donne tout ce qu'ils ont à l'extérieur, on n'appelle plus ça une prison !"

Prisons SON