Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Société DOSSIER : Téléthon 2018

Tours : annulation des animations du Téléthon samedi par crainte de débordements

lundi 3 décembre 2018 à 17:02 Par France Bleu Touraine, France Bleu Touraine

Par crainte de nouvelles manifestations et débordements samedi, les animations pour le Téléthon place Jean-Jaurès à Tours ont été annulées par la mairie et la police.

Près de 500 participants ont couru autour du lac pour le téléthon en 2017.
Près de 500 participants ont couru autour du lac pour le téléthon en 2017. © Radio France - Simon Soubieux

Tours, France

Aucune animation pour le Téléthon place Jean-Jaurès cette année à Tours. Avec le risque de nouvelles manifestations tendues samedi, la mairie et la police ont préféré annuler les festivités. Ce week-end traditionnel du Téléthon permet aux différentes associations d'être présentes et de récolter des fonds afin de faire avancer la recherche. Au programme étaient prévues des ventes de gâteau, de la musique et une activité de descente en rappel par le Spéléo club de Touraine. Mais tout est annulé aux regrets de Michel Archambault, coordinateur du téléthon en Indre-et-Loire.

"C'est toujours un peu triste de se dire qu'il y a des organisateurs qui se sont investis pendant un certain nombre de semaines pour préparer leur présence et que, d'un seul coup, il faut qu'ils abandonnent."

Mais la sécurité est primordiale "donc nous le faisons même si cela ne nous fait pas plaisir. C'est comme cela, c'est nécessaire" ajoute le coordinateur.

"Il y aura quelques conséquences financières car nous toucherons moins de monde. Notre présence place Jean-Jaurès était intéressante car nous étions dans le flot des personnes. Il y avait beaucoup de relations, beaucoup de partage et de participation. Il y avait une dynamique." 

"Mais bon, on s'y retrouvera l'année prochaine", relativise Michel Archambault.