Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

TÉMOIGNAGE - Leïla, engagée au Secours catholique : "C'est en donnant que je m'en sors"

jeudi 8 novembre 2018 à 3:38 Par Laurent Watrin, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu Lorraine Nord

Le rapport du Secours catholique de Meurthe-et-Moselle révèle une augmentation du nombre de familles monoparentales en difficulté. Près d'un tiers des personnes accueillies par l'association caritative sont des femmes avec des enfants. Constats et témoignages.

Après avoir fui un mari violent, LeÏla, 60 ans, ne voulait pas se contenter du RSA : "l'engagement bénévole me ramène à la vie", dit-elle.
Après avoir fui un mari violent, LeÏla, 60 ans, ne voulait pas se contenter du RSA : "l'engagement bénévole me ramène à la vie", dit-elle. © Radio France - Laurent Watrin

Nancy, France

De plus en plus d'enfants connaissent la pauvreté. C'est le constat du Secours catholique en Meurthe-et-Moselle. 1 600 jeunes, dont les parents sont en situation de pauvreté, sont accompagnés par l'association caritative. 

Au-delà du bilan chiffré, les quelque 600 bénévoles du Secours catholique engagés en Meurthe-et-Moselle témoignent de la nécessité du lien social pour trouver des solutions aux familles en difficulté. 

Prendre le temps de l'écoute

Leïla Badji a quitté un mari violent. Dans sa fuite, avec ses deux enfants, cette femme de 60 ans a regagné sa terre natale, à Jarny (Meurthe-et-Moselle). 

Elle raconte avoir retrouvé le chemin de l'espoir, "et mon humanité grâce à des personnes à l'écoute", dit-elle, en frappant à la porte du Secours catholique. France Bleu Lorraine vous propose de prendre le temps d'écouter son témoignage, de vive voix

Leïla Badji

La bureaucratie fait partie des difficultés rencontrées par les personnes précaires, comme l'explique Stéphane Terreaux, le délégué permanent du Secours catholique en Meurthe-et-Moselle, interrogé par Laurent Watrin :

Stéphane Terreaux

Le bilan de la pauvreté en Meurthe-et-Moselle selon les chiffres du secours catholique :

  1. 9 600 personnes accueillies
  2. 28% de mères isolées
  3. 29% de couples avec enfants
  4. 50% des personnes rencontrées sous le seuil de grande pauvreté (684 € par mois) 
  5. 270 députés de la majorité interpellés