Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

TEMOIGNAGE - "J'étais envahie par Pierre, plus rien ni personne n'existait" : Marie-Christine a perdu son fils de 28 ans

lundi 5 novembre 2018 à 4:10 Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne et France Bleu

Cette maman lance le 10 novembre une permanence en Mayenne de l'association Jonathan Pierres Vivantes, association qui s'adresse aux parents qui ont perdu un enfant. Lancement à 9 heures 30 dans les locaux de l'UDAF en présence de Cécile Paris, auteure de "Orphelins d'un enfant".

Illustration
Illustration © Maxppp - Alexandre MARCHI

La Mayenne, France

Marie-Christine Goude-Gaucher habite à Bonchamp, elle a 62 ans. Cette maman a perdu son fils il y a 5 ans. Il s'appelait Pierre, il avait 28 ans, c'était un brillant étudiant en doctorat d'informatique à Rennes, il est mort le 11 mars 2013, il a succombé à une simple grippe. C'est sa sœur ainée, Anne, qui a découvert son corps. 

Marie-Christine et son mari Didier avaient vu leur fils la veille de son décès. Cette ancienne infirmière avait bien remarqué qu'il était fatigué, mais il avait vu deux fois le médecin et il n'avait plus de fièvre. La mort d'un enfant, c'est d'une violence inouïe : "La vie s'arrête, on est projeté dans une autre réalité, on est suspendu à la vie, c'est comme si j'avais été mise en lévitation, je suis devenue un zombie pendant 2 ou 3 ans." 

Marie-Christine a rapidement senti le besoin de parler. Oui mais pas à n'importe qui, à des parents qui vivaient la même chose, alors elle a cherché un groupe de parole en Mayenne, elle n'a pas trouvé, elle est allée à Vannes puis à Rennes tous les mois pendant 5 ans, avec une dizaines d'autres parents mayennais endeuillés. Elle a donc décidé de créer ici dans le département une permanence de l'association Jonathan Pierres Vivantes. Association qui aide les orphelins d'enfant. 

On se sent coupable de la mort de son enfant, c'est terrible, pourquoi? pourquoi moi? Marie-Christine

Marie-Christine se demande encore aujourd'hui comment elle a pu tenir, être encore là, elle, l'agnostique, qui ne s'est pas raccrochée à un dieu, mais qui s'est raccrochée à l'Être absent : "J'étais envahie par Pierre, j'y pensais jour et nuit, je le voyais partout, il envahissait le champ de ma conscience. L'autre enfant n'existe plus, c'est terrible. "  Marie-Christine a une fille Anne et 4 petits-enfants. Marie-Christine a plusieurs photos de Pierre, un grand brun aux cheveux frisés. Chaque fois que Marie-Christine croise un  grand brun aux cheveux frisés dans la rue, elle a un temps d'arrêt, pendant un court instant, elle se dit que c'est Pierre, puis elle se reprend, elle sait que c'est impossible. 

Le chemin est long, non pas vers la guérison, impossible, mais vers l'acceptation. L'acceptation de l'absence. Pour les parents qui ont besoin de soutien, un numéro de téléphone pour entrer en relation avec quelqu'un de l'association Jonathan Pierre Vivantes, le 0299534882.