Société

Témoignage - Mariage pour tous, un an après

Par Claudie Hamon et Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne mercredi 23 avril 2014 à 11:30

Nelly et Annie se sont dit "oui" en septembre dernier à Royat. Aujourd'hui Nelly est enceinte mais les deux femmes ne sont pas au bout de leurs peines pour être toutes les deux reconnues "maman".

La loi sur le "mariage pour tous" a un an ce mercredi. On se souvient des manifs, des débats houleux à l'Assemblée, pour arriver à ce vote le 23 avril 2013. Depuis, plus de 7 000 couples de même sexe se sont dit "oui" soit 3% des mariages célébrés en France.

Annie et Nelly se sont mariées à Royat le 28 septembre dernier. Une belle fête suivie d'une bonne nouvelle puisque Nelly est enceinte. Seulement pour faire inscrire leur petit garçon dans leur tout nouveau livret de famille et faire reconnaître les droits de maman d'Annie, la loi n'a pas forcément simplifié les choses .

Nelly, la future maman, confirme qu'il va falloir faire de nouvelles démarches pour faire reconnaître les droits de sa compagne.

Dans le mariage pour tous, le conjoint n'a aucun droit sur l'enfant à venir... Il ne peut même pas le reconnaitre en mairie... un obstacle de taille pour Annie, la compagne de Nelly...MAG Annie 21"Les démarches d'adoption de l'enfant s'effectue au Tribunal de grande instance.... Malgré cette loi sur le mariage, le conjoint n'a aucun droit sur l'enfant à venir. Il ne peut pas le reconnaître en mairie. La seule solution, c'est l'adoption, une démarche qui s'effectue au tribunal de grande instance.

 

Le témoignage de Nelly et Annie, mariées à Royat et bientôt mamans. Reportage de Claudie Hamon

Partager sur :