Société

TÉMOIGNAGE | Pierre Le Corf, un Breton au milieu de la guerre à Alep

Par Régis Hervé et Tudi Crequer, France Bleu Breizh Izel et France Bleu lundi 10 octobre 2016 à 10:48

Pierre Le Corf
Pierre Le Corf - Facebook

"Ici, on a accepté de mourir" confie Pierre Le Corf. Ce Breton de Saint-Anne-d'Auray vit depuis sept mois à Alep en Syrie. Il met en place des actions auprès de la population grâce à son ONG We Are Superheroes. Il raconte son quotidien sur France Bleu Breizh Izel ce lundi.

Depuis sept mois ce jeune Breton de 27 ans est installé dans la partie Ouest de l'ancienne capitale économique de la Syrie. Alep est aujourd'hui en partie en ruine. Pierre Le Corf a décidé de s'y rendre pour aider les jeunes syriens. Il a monté une ONG We Are Superheroes.

Pierre Le Corf raconte son quotidien au micro de Régis Hervé

"On essaye d'accompagner les jeunes et les familles pour pouvoir leur permettre de s'en sortir au quotidien donc on a monté des formations par exemple pour leur apprendre les gestes qui sauvent. On distribue aussi des kits de premier secours dans les zones les plus touchées par les snipers, par les mortiers et on propose aussi des activités culturelles pour les jeunes pour les aider à s'échapper de la guerre."

Des roquettes en fond sonore

"Au quotidien nous recevons des projectiles de toutes sortes, des roquettes, des mortiers, des bonbonnes de gaz et des chaudières à eau montée en roquette... Les gens depuis quatre ans essayent de survivre," raconte le breton. Soudain, Pierre Le Corf est déstabilisé par un bruit sourd au milieu de l'interview. "Excusez-moi, ça c'était une roquette," souffle-t-il.

> Aller plus loin | La page Facebook de Pierre Le Corf. Attention certaines images peuvent choquer.

Partager sur :