Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête Alex : où en est la reconstruction, trois mois après ?

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Plus de trois mois après le passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes, les travaux d'urgence avancent.

Un passage à gué a été aménagé à l'entrée de Tende depuis la tempête Alex.
Un passage à gué a été aménagé à l'entrée de Tende depuis la tempête Alex. © Radio France - Justine Leclercq

Depuis le passage de la tempête Alex le 2 octobre 2020, les vallées sinistrées continuent d'être réparées et arrangées. Les routes principales pour accéder à Roquebillière, Saint-Martin-Vésubie ou à Tende sont toujours en chantier. Les habitants de Saint-Martin doivent passer soit par Duranus ou La Colmiane. Pour se rendre à Tende, l'accès se fait par convoi, quatre fois par jour le matin, le midi et le soir. L'ancienne route a été aménagée en piste pour désenclaver la haute vallée de la Roya.

Les équipes du département des Alpes-Maritimes, de la Métropole Nice-Côte d'Azur et de la CARF, la communauté d'agglomération de Menton se démènent depuis plus de trois mois. Des ponts ont aussi été installés à l'entrée de Tende et dans Saint-Martin-Vésubie pour désenclaver les quartiers. La situation est imparfaite reconnaît, Xavier Pelletier, le préfet en charge de la reconstruction mais les travaux d'urgence avancent.

Des travaux sur la ligne de train entre Breil et Saint-Dalmas-de-Tende

Jour et nuit, des équipes travaillent sur la ligne ferroviaire entre Breil et Saint-Dalmas-de-Tende car au niveau de Fontan, un pont s’affaisse. De l'eau s'est infiltrée, des constats sont en cours et d'ici début février, ils permettront de savoir si le pont peut être sauvé explique le préfet Xavier Pelletier.

En tout cas, la ligne de train entre Nice et Cunéo, en Italie, ne sera pas laissée à l'abandon. Bien au contraire, il faut renforcer la coopération avec l'Italie explique le préfet délégué à la reconstruction.

Les constats se poursuivent dans les maisons évacuées

Autre chantier en cours, concernant les maisons évacuées suite à la tempête Alex. Un cabinet d'expertise mandaté par la préfecture analyse habitation par habitation pour savoir si les arrêtés pris par les maires peuvent être levés ou pas. C'est un travail de fourmi pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté explique le préfet Xavier Pelletier. Il ne s'agit pas de mettre la vie des gens en danger. Il faut être certain du diagnostic produit insiste le préfet.

Plus d'un milliard d'euros de réparations

Plus de trois mois après le passage de la tempête Alex, l'évaluation des dégâts est toujours en cours. Les collectivités locales avaient jusqu'au 10 janvier dernier pour faire parvenir à la préfecture le détail des destructions dans leurs communes. Le montant des dégâts devrait avoisiner 1,5 milliard d'euros. Les collectivités pourront être indemnisées grâce à la dotation de solidarité de l'Etat. La France a aussi déposé un dossier auprès du Fonds de solidarité de l'Union européenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess