Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête Alex : pas de blessé mais des dégâts en Bretagne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique

Beaucoup d'arbres tombés mais pas de blessé suite à la tempête Alex qui a balayé la Bretagne, dans la nuit du jeudi au vendredi 2 octobre. 60.000 foyers sont toujours privés de courant à midi, sur l'ensemble de la Bretagne.

Un voilier renversé par la tempête, au Port-Haliguen à Quiberon, après la tempête Alex.
Un voilier renversé par la tempête, au Port-Haliguen à Quiberon, après la tempête Alex. © Radio France - Johan Moison

Pas de blessé mais des dégâts, et 60.000 foyers privés d'électricité ce vendredi à midi, en Bretagne selon Enedis. Il y a eu des vents d'une intensité exceptionnelle, notamment à Belle-Île-en-Mer, avec une pointe à 186 km/h. 

En tout il y a eu plus de 200 interventions entre 22h et 5h ce matin réalisés par les pompiers du Morbihan. Cinq campings ont été évacués, ce qui représente 180 personnes. A noter également les dégâts sur la toiture du collège Notre Dame de Ménimure à Vannes en début de nuit, entre 200 et 300m² de toiture a été arraché.

120.000 foyers privés de courant au plus fort

51 communes sur les 250 du département ont été impactées "essentiellement pour des chutes d’arbres (151), des assèchements (14), des chutes d’objets, des fils électriques arrachés", précisait la préfecture du Morbihan à 5h.

Au plus fort de la tempête il y a eu jusqu'à 120.000 foyers privés d'électricité dans la nuit, partagés entre le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine. Ce chiffre est désormais de 60.000 à midi.

Un car scolaire accidenté

Les pompiers d'Ille-et-Vilaine ont eux comptés 266 interventions à 10h30. Ils sont intervenus pour 190 arbres, 40 lignes électriques au sol et cinq toitures arrachées dont celle d'une maison en rénovation,accolée à une boulangerie à Chantepie, près de Rennes. Au total, le centre de secours a comptabilisé 1.500 appels.

A noter un accident entre un bus scolaire et un arbre, sur la route de Fougères, entre Saint-Georges-de-Rintembault et Villamée. Les gendarmes confirment la présence d'une quinzaine de collégiens et lycéens à bord. Ils n'ont pas été blessé, seul le chauffeur est choqué.

A Bréal-sou-Montfort, le collègue a dû rester fermer aujourd'hui en raison des coupures d'électricité. Pour les mêmes raisons, à la cantine, les élèves du primaire ont consommé un plat froid. 

Trafic SNCF perturbé

Le trafic ferroviaire a lui aussi été très perturbé, notamment en gare de Rennes. Préventivement la circulation a été coupée sur les lignes Rennes-Quimper, Quimper-Landerneau et Rennes-Nantes. Le trafic en direction de Paris-Montparnasse a lui aussi été impacté ce vendredi matin. La SNCF a annoncé une reprise normale de la circulation des trains pour midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess