Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tempête Amélie : Internet aux abonnés absents sur le littoral girondin

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Plus de 2.000 foyers girondins étaient encore privés d'Internet et de téléphone ce jeudi, quatre jours après la tempête Amélie. Les habitants du littoral sont les plus touchés.

Une entreprise spécialisée partenaire d'Orange retire un poteau abîmé à Arcachon.
Une entreprise spécialisée partenaire d'Orange retire un poteau abîmé à Arcachon. © Radio France - Camille Huppenoire

Arcachon, France

Cinq jours après le passage de la tempête Amélie, plus de 2.000 foyers sont encore privés d'Internet et de téléphone en Gironde ce jeudi, surtout le long du littoral. Un délai qui s'explique par de nombreux facteurs : le recensement difficile des coupures de réseau, leur nombre et l'opération parfois délicate pour changer les poteaux de télécommunications et leurs câbles. Orange a recensé 167 poteaux cassés dans le département mais il pourrait y en avoir davantage. Les propriétaires de résidences secondaires absents ne se sont peut-être pas aperçus que le réseau ne fonctionnait plus chez eux et ne l'ont pas encore signalé à leur opérateur.

Dans les foyers privés d'électricité après la tempête, ce n'est qu'une fois le courant revenu que les habitants découvrent qu'Internet ne fonctionne plus. La cause de la panne est presque la même partout. Des arbres tombés à cause du vent, qui ont entraîné les câbles et ont parfois jeté des poteaux de télécommunications au sol. Les remplacer n'est pas une mince affaire, d'autant plus que les conditions météo sont difficiles, avec de la pluie et du vent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu