Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête Bella : la maire de Biscarrosse fait évacuer le Grand Hôtel de la Plage et les "maisons jumelles"

-
Par , France Bleu Gascogne

La maire de Biscarrosse a pris trois arrêtés ce lundi 28 décembre en raison de l'amplification du phénomène d'érosion engendré par la tempête Bella. Hélène Larrezet interdit jusqu'à nouvel ordre l'occupation du Grand Hôtel de la plage et des "maisons jumelles" situés en front de mer.

Le Grand Hôtel de la plage et les maisons jumelles de Biscarrosse plage sont interdites d'accès par arrêté municipal jusqu'à nouvel ordre en raison du raison de la météo et du risque d'érosion
Le Grand Hôtel de la plage et les maisons jumelles de Biscarrosse plage sont interdites d'accès par arrêté municipal jusqu'à nouvel ordre en raison du raison de la météo et du risque d'érosion © Radio France - Frédéric Denis

La maire de Biscarrosse, Hélène Larrezet, a pris trois arrêtés municipaux "portant injonction d'évacuation en raison d'un péril grave présenté par un risque naturel" ce lundi 28 décembre 2020. Ces trois arrêtés concernent le Grand Hôtel de la Plage et les célèbres "maisons jumelles", des emblèmes de Biscarrosse plage, situés en front de mer. La circulation des véhicules est aussi interdite jusqu'à nouvel ordre dans la montée du rond-point nord qui reste ouverte aux piétons.

La maire de Biscarrosse explique à France Bleu Gascogne qu'il s'agit de l'application du principe de précaution. Il s'agit d'"arrêtés municipaux préventifs" pour éviter de faire courir des risques aux occupants des bâtiments concernés. Hélène Larrezet a pris cette décision en raison de l'amplification du phénomène d'érosion engendré par la tempête Bella qui est en cours et à cause de l'évolution attendue des coefficients de marée sur les prochains jours.

La maire de Biscarrosse, Hélène Larrezet, explique appliquer le principe de précaution et parle d'arrêtés municipaux préventifs

La police municipale de Biscarrosse s'est rendue ce lundi dans les bâtiments concernés par ces arrêtés portant injonction d'évacuation pour informer les propriétaires ou/et occupants. Le Grand Hôtel de la Plage n'accueille pas de clients en ce moment en raison de la crise sanitaire du coronavirus précise la maire de Biscarrosse.

Les accès à la plage restent possibles mais s'effectuent par mesure de sécurité uniquement via la plage Nord et la plage du vivier.

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess