Société

TER Aquitaine : Le ras-le-bol des passagers de la ligne 16

Par Amaia Cazenave, France Bleu Gironde mercredi 15 avril 2015 à 20:44

La gare de Bordeaux aujourd'hui.
La gare de Bordeaux aujourd'hui. © Radio France

La ligne 16 assure chaque jour la liaison entre Bordeaux et Angoulême via Libourne et Coutras. Retards à répétitions, annulations de dernière minute, ses usagers sont en colère. Après une première réunion il y a quinze jours, la SNCF organise un nouveau comité de ligne cette semaine.

Ils se sont eux-même appelés "les galériens de la ligne 16" : des salariés systématiquement en retard, des lycéens qui ne comptent plus les mots d'excuses de la SNCF. Ils sont tous passagers de cette ligne 16 du TER qui relie Bordeaux à Angoulême en passant par Coutras et Libourne. Retards à répétitions trains annulés au dernier moment et avertis par un simple sms cinq minutes avant, ils sont excédés.

Beaucoup se demandent d'ailleurs si ils vont renouveller leur abonnement à la SNCF qui s'élève à 75 euros par mois.

C'est le cas de Stéphanie Dibarra, qui voyage dans cette ligne 16, deux fois par jour, entre Saint-Sulpice-Izon et Bordeaux. En quatre ans, elle a vu ses conditions de transport se dégrader et à cause de ces trains capricieux elle a dû totalement réorganiser sa vie professionnelle et familiale.

"Je finis à 16h, il m'est arrivé de rentrer chez moi à 22h", Stéphanie Dibarra, utilisatrice

Ce jeudi soir, la SNCF organise un comité de ligne, avec la région et ce collectif de "galériens de la ligne 16": elle devrait proposer des solutions pour améliorer les conditions de transport de ces voyageurs. C'est à partir de 20h30 à la Mac d'Izon.