Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Terre de Cévennes : neuf mois pour maigrir

vendredi 30 novembre 2018 à 14:57 Par Saïd Makhloufi, France Bleu Gard Lozère

Chaque semaine, la rédaction de France Bleu Gard Lozère revient sur un sujet d'actualité illustré sous forme de reportage en immersion. Cette semaine, Terre de Cévennes vous emmène dans un centre spécialisé qui accueille des enfants et adolescents en surpoids.

Dans la cour, tous les enfants sont réunis autour d’une enceinte… Un petit moment de détente en groupe.
Dans la cour, tous les enfants sont réunis autour d’une enceinte… Un petit moment de détente en groupe. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Marvejols, France

Le SSR Pédiatrique "Les Ecureuils" à Antrenas à coté de Marvejols (Lozère) aide une soixantaine de jeunes chaque année. Des enfants en surpoids ou en situation d’obésité qui quittent leur famille pendant un an, le temps de réapprendre à bien se nourrir et à faire de l’activité physique. Pour le magazine Terre de Cévennes, Saïd Makhloufi a passé une semaine dans centre d'Antrenas en Lozère à la rencontre de ces jeunes en surpoids qui veulent changer de vie.

Le SSR Pédiatrique "Les Ecureuils" à Antrenas à coté de Marvejols aide une soixantaine de jeunes chaque année. - Radio France
Le SSR Pédiatrique "Les Ecureuils" à Antrenas à coté de Marvejols aide une soixantaine de jeunes chaque année. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Ils ont entre 8 et 16 ans. Ils sont là depuis le début de l’année scolaire en internat. Ils viennent de région parisienne, de Montpellier, de Millau, de Martinique, de Guadeloupe. Sur les hauteurs de Marvejols, les enfants trouvent un environnement idéal pour se reconstruire. La journée commence par un peu de sport. Comme tous les jours, les enfants se rendent à la salle. Au programme : vélo, rameur et gymnastique.

L’activité physique est obligatoire - Radio France
L’activité physique est obligatoire © Radio France - SAID MAKHLOUFI

L’activité physique est obligatoire et on va à l'école comme tout le monde tous les jours sauf les mercredi, samedi et dimanche. Imran a 11 ans, il est arrivé au centre au début de l’année scolaire. "Le médecin traitant et ma mère pensaient que j’étais en surpoids, alors on est venus ici et puis on m’a dit que j’étais déjà en situation d’obésité. Ça m’a choqué". Imran n’est qu’un enfant, un enfant de 11 ans qui va passer plusieurs mois loin de sa famille. "Ma mère quand elle m’a déposé, elle s’est mise à pleurer et moi aussi, c’est dur d’être loin d’eux aussi longtemps".

Dans la cour, tous les enfants sont réunis autour d’une enceinte. Un petit moment de détente en groupe

les enfants du centre d'Antrenas  - Radio France
les enfants du centre d'Antrenas © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Il y a encore quelques semaines, il ne se connaissaient pas. Aujourd’hui c’est une petite famille. Ils ont tous le même problème, ça crée des liens. Emy a 13 ans, l’adolescente pèse 106 kilos, un poids qu’elle traîne comme un boulet depuis son plus jeune âge : "J'ai grandi avec les moqueries, même ceux que je prenais pour mes amis parlaient dans mon dos et me traitaient de grosse vache. J’espère qu’en sortant d’ici à la fin de ce séjour je m’aimerai un peu plus". Pour l’aider à se sentir mieux, Emy voit la psychologue du centre. C’est toute une équipe qui encadre les enfants (infirmiers, aides-soignantes, assistante sociale, médecins).

. C’est toute une équipe qui encadre les enfants, infirmiers, aides-soignantes, assistante sociale, médecins, psychologue. - Radio France
. C’est toute une équipe qui encadre les enfants, infirmiers, aides-soignantes, assistante sociale, médecins, psychologue. © Radio France - SAID MAKHLOUFI

C’est une prise en charge globale, explique le docteur Xavier Lacombe, médecin généraliste au centre : "L’obésité est en général symptomatique d’un mal-être ou de problèmes familiaux qui sont toujours présents comme facteurs déclenchants de l’obésité. On ne devient pas obèse par hasard. L’obésité ne se résume pas à mal manger." 

Kendji l'un des enfants du centre  - Radio France
Kendji l'un des enfants du centre © Radio France - MAKHLOUFI SAID

Il est midi, c’est l’heure de déjeuner, un moment important de la journée pour les enfants du centre où rien n’est laissé au hasard. Alain Tesseidre est le chef cuisinier : "On ne fait un régime cuisine, on fait une cuisine équilibrée avec des portions adaptées. Chaque repas est pesé en fonction de chaque enfant. Une fois par semaine je leur apprends aussi à cuisiner. Il faut que, quand ils sortiront d’ici, ils puissent continuer à manger équilibré ". 

Terre de Cévennes : 9 mois pour maigrir LE MAG

Terre de Cévennes, c’est tous les samedis et dimanches à 12h06 sur France Bleu Gard Lozère.