Société

Territoire de Belfort : six bureaux de poste en sursis

Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard lundi 13 avril 2015 à 6:00

Poste Roppe
Poste Roppe © Radio France - Nicolas Wilhelm

Six bureaux de poste du Territoire de Belfort préoccupent les élus. La Poste s'inquiètent de la baisse des taux de fréquentation des établissements d’Etueffont, Fontaine, Bourogne, Chèvremont, Bessoncourt et Roppe.

Les taux de fréquentation des bureaux de poste d’Etueffont , Fontaine , Bourogne , Chèvremont , Bessoncourt et Roppe baissent de manière inquiétante. La direction de la Poste discute actuellement avec les élus. L’idée de transformer ces bureaux en **agences postales communale **s   comme à Montreux Château ou en relais poste commerçant fait son chemin.

 

Roppe poursuit le bras de fer

Le maire de Roppe est un ardent défenseur des services publics et de son bureau de poste.

Louis Heilmann a déjà rencontré deux fois les représentants de la Poste depuis le début de l'année.Il sait que son bureau de poste est menacé.

« La Poste n'arrête pas de dire que notre bureau n'est pas rentable, qu’il faut le fermer ! Mais en fixant les ouvertures de notre bureau à 12h30, tout a été fait pour casser le service public » explique le maire agacé. Louis Heilmann n'est pas contre l'idée d'une agence postale communale mais il réclame des garanties écrites.

Poste / PIF Hellmann

La Poste a pris contact avec les maires des communes concernées. Elle confirme que ces six bureaux connaissent une baisse importante de fréquentation. La direction assure qu'aucun point de contact ne disparaîtra et que chaque décision doit être validée par les conseils municipaux.

« La question est désormais de savoir quelle réponse nous pouvons apporter à l’avenir dans l'intérêt de tous et d’apporter le meilleur service à la population » indique Olivier Constant , directeur des ressources pour le réseau la Poste en Franche-Comté.

Poste / PAF Constant

Actuellement en France, les bureaux de poste observent une baisse de fréquentation de l'ordre de 8 à 9% par an.

 

Indemnités aux communes

En cas de transformation du bureau de poste en agence postale communale, chaque commune reçoit une prime à l'installation ainsi qu'une indemnité mensuelle de mille euros.

Le Conseil municipal de **Fontaine s'est déclaré favorable à l'ouverture d'une agence postale communale dès la rentrée prochaine. Chèvremont et Bessoncourt réfléchissent à l'ouverture d'un espace postal** dans la galerie marchande d'Auchan.