Société

Terrorisme : les gendarmes "Sabre" prêts à intervenir partout en Vendée

Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan vendredi 16 septembre 2016 à 22:10

Les gendarmes du PSIG-Sabre disposent désormais d'un bouclier blindé, pour monter à l'assaut
Les gendarmes du PSIG-Sabre disposent désormais d'un bouclier blindé, pour monter à l'assaut © Radio France - Emmanuel Sérazin

Le ministre de l'Intérieur était en visite ce vendredi en Vendée. Bernard Cazeneuve a d'abord dévoilé sa réforme des arrondissements, avant d'assister à un exercice des "gendarmes anti-terroristes". En Vendée, le PSIG-Sabre est opérationnel.

La visite du ministre de l'Intérieur a débuté hier matin aux Sables d'Olonne, où Bernard Cazeneuve a inauguré les locaux de la nouvelle sous-préfecture. Le cortège a ensuite pris la direction de Fontenay-le-Comte, pour rejoindre la Maison de l'Etat : le symbole était idéal pour annoncer la réforme des arrondissements. Le nombre d'arrondissements, c'est à dire le nombre de sous-préfectures, va passer de 335 à 249, pour mieux coller aux bassins de vie et d'emploi. La Maison de l'Etat est un exemple de cette recherche d'économie : à Fontenay-le-Comte, les services de la sous-préfecture et ceux de la Direction des Territoires et de la Mer occupent désormais les mêmes bâtiments. Et l'accueil du public se fait en ce lieu unique. La réforme des arrondissements concerne 72 départements, mais la liste n'a pas encore été dévoilée.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors de son allocution aux forces de l'ordre - Radio France
Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors de son allocution aux forces de l'ordre © Radio France - Emmanuel Sérazin

Des "gendarmes anti-terroristes" en Vendée

En début d'après-midi, le ministre de l'intérieur a rejoint Chantonnay pour assister à un exercice des gendarmes du PSIG-Sabre. Cette nouvelle unité est basée à la Roche sur Yon, elle comporte 22 hommes, et elle a une mission : être capable d'intervenir sur une attaque terroriste en moins de 30 minutes, partout dans le département. Et comme un bon exemple vaut mieux qu'un long discours, les gendarmes "Sabre" ont offert une démonstration à leur ministre de tutelle...

A l'issue de l'exercice, le ministre de l'Intérieur a échangé avec les gendarmes, et avec les jeunes "otages" : il s'agissait des lycéens de la première promotion de bac professionnel des métiers de la sécurité, qui vient d'ouvrir ses portes au lycée Branly à la Roche sur Yon. Disponible, Bernard Cazeneuve a même pris le temps de réaliser le rêve de la députée Sylviane Bulteau, "une photo juste tous les deux". Après quoi, le ministre de l'Intérieur s'est envolé pour rejoindre son bureau de la place Beauvau.

L'hélicoptère du ministre de l'Inrérieur, sur le terrain de foot de Chantonnay - Radio France
L'hélicoptère du ministre de l'Inrérieur, sur le terrain de foot de Chantonnay © Radio France - Emmanuel Sérazin